Portrait sportif : Shona Allemann

Parler de motoneige en plein été n'a rien d'une absurdité. Vice-championne suisse établie à ...
Portrait sportif : Shona Allemann

Parler de motoneige en plein été n'a rien d'une absurdité. Vice-championne suisse établie à Crémines, Shona Allemann, 21 ans, prépare activement la prochaine saison

Shona Allemann se réjouit de retrouver les pistes enneigées. Et pourquoi pas de décrocher le titre de championne suisse au terme de l'hiver 2020-2021. (Photo : ldd) Shona Allemann se réjouit de retrouver les pistes enneigées. Et pourquoi pas de décrocher le titre de championne suisse au terme de l'hiver 2020-2021. (Photo : ldd)

L'hiver dernier a été rude pour Shona Allemann. Peu de neige, puis l'arrivée du coronavirus : la championne de snowcross, sport de course mettant en scène des motoneiges sur des circuits composés de virages serrés et de sauts, a dû ronger son frein. A 21 ans, la citoyenne de Crémines entend bien se rattraper à lors de la saison 2020-2021. L'annulation des championnats du monde en Finlande, compétition à laquelle elle aurait dû participer au mois d'avril dernier, a dans tous les cas été digérée. Elle nous en parle :

La championne en action. (Photo : Michael Dichtl) La championne en action. (Photo : Michael Dichtl)

La principale qualité pour briller en motoneige ?

« Il faut être un peu tête brûlée », sourit Shona Allemann. Si elle pourra participer aux prochains championnats du monde, la pilote ne nourrit pas d'ambitions démesurées. Elle vise plutôt le titre de championne suisse, qui lui échappe de peu depuis plusieurs saisons. /oza

Les autres épisodes


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus