Un semestre stable pour les banques Clientis

Les quatorze banques du réseau Clientis ont enregistré un bénéfice net cumulé de 27,1 millions ...
Un semestre stable pour les banques Clientis

Les quatorze banques du réseau Clientis ont enregistré un bénéfice net cumulé de 27,1 millions de francs au premier semestre

La banque de Courtelary. (Photo : Google maps/ archives). La banque de Courtelary. (Photo : Google maps/ archives).

Les quatorze banques du groupe Clientis gardent le cap malgré la crise. Le groupe, qui compte comme seul établissement romand la Caisse d'Epargne CEC à Courtelary, a dégagé un bénéfice net cumulé parfaitement stable sur un an au premier semestre, à 27,1 millions de francs. Les chiffres publiés vendredi montrent un résultat d'exploitation qui s'est a légèrement reculé de 0,4% à 86,8 millions, malgré une progression de 1,2% à 66,6 millions du résultat net des opérations d'intérêts. Le recul de plus de 13% des autres résultats ordinaires à 7,6 millions est attribué notamment à l'affaissement des cours boursiers sur le premier trimestre. Les charges d'exploitation ont enflé d'une centaine de milliers de francs à 48,3 millions.

Les dépôts de la clientèle ont progressé de 6,7% à 9,04 milliards, tandis que les prêts à la clientèle ont augmenté de 2,5% à 10,03 milliards, dont 9,4 milliards sous la forme d'hypothèques. La somme de bilan a grimpé de 7,4% pour s'établir à 12,95 milliards.

Invoquant un "environnement difficile", le groupe se refuse à établir des perspectives chiffrées pour l'ensemble de l'année.

Les établissements Clientis ont octroyé dans le cadre du programme fédéral de soutien aux PME touchées par les mesures de confinement quelque 900 prêts, pour un montant total de 90 millions. /comm-nme


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus