La SCVT souffle ses 100 bougies

A sa fondation en 1920, la société de cavalerie de Tavannes entraînait les chevaux de l’armée ...
La SCVT souffle ses 100 bougies

A sa fondation en 1920, la société de cavalerie de Tavannes entraînait les chevaux de l’armée suisse. Cent ans plus tard, elle rassemble petits et grands sous une passion commune

Jean-Pierre Graber, président de la société de cavalerie de Tavannes de 1975 à 1997, replonge dans ses souvenirs de jeunesse. Sur cette photo, il participait au concours hippique d'Engollon. C'était en 1970, il avait alors 25 ans. Jean-Pierre Graber, président de la société de cavalerie de Tavannes de 1975 à 1997, replonge dans ses souvenirs de jeunesse. Sur cette photo, il participait au concours hippique d'Engollon. C'était en 1970, il avait alors 25 ans.

La société de cavalerie de Tavannes fêtera en octobre son centenaire. Forte de ses 190 membres, elle ravit les passionnés de chevaux. A ce jour, la société compte une vingtaine de jeunes de moins de 18 ans et une majorité de femmes.

Jean-Pierre Graber, ancien président du comité, revient sur 100 ans d’histoire équestre:

De l’outil de travail au compagnon de loisir

Après la suppression de la division équestre de l’armée en 1972, le rôle des chevaux connaît une importante évolution. 

Jean-Pierre Graber: « Il a fallu adapter le cheval aux activités de loisir »

Si les festivités sont reportées en automne 2021 en raison du coronavirus, la société de cavalerie de Tavannes marquera le passage de ses cent ans avec un concours de saut d’obstacles. Il se déroulera du 2 au 4 octobre 2020. /ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus