Quand la transcendance passe par les animaux

La 5e édition du culte œcuménique avec animaux et leurs amis s’est déroulée samedi aux Reussilles ...
Quand la transcendance passe par les animaux

La 5e édition du culte œcuménique avec animaux et leurs amis s’est déroulée samedi aux Reussilles

Plusieurs sortes d'animaux sont présentes pour la cérémonie. (Photo d'archive : Par8) Plusieurs sortes d'animaux sont présentes pour la cérémonie. (Photo d'archive : Par8)

Un culte pas comme les autres a eu lieu samedi matin aux Reussilles. Les vedettes n’étaient ni les fidèles, ni les pasteurs ou les invités, mais bien les animaux. Chiens, chats, ânes ou encore moutons ont accompagné leurs propriétaires. Une expérience qui a été renouvelée pour la 5e fois, mais qui réserve toujours son lot d’émotions. C’est ce que nous explique la pasteur du PAR8 qui a animé la cérémonie à la Loge de La Chaux, Françoise Surdez :

Vue de l’extérieur, une telle manifestation peut surprendre. De nos jours, la relation aux animaux de compagnie n’est-elle pas devenue exagérée ? Françoise Surdez ne l’exclut pas, mais pense également qu'elle reste avant tout positive :

« L’animal prend de plus en plus de place dans la solitude existentielle que nous pouvons vivre actuellement »

La présence des animaux est aussi un moyen de créer du lien explique Françoise Surdez. La connexion se fait autant avec une forme de transcendance, qu’avec les personnes présentes sur place indique la pasteur :

À noter encore que cette année l’ancien directeur de l’OFEV Philippe Roch était l’invité d’honneur. Il a notamment partagé sa vision écologique et spirituelle retirée de ses expériences. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus