Quatre non et un oui pour le PSA

Les socialistes autonomes ont partagé leur mot d'ordre pour les votations fédérales du 27 septembre ...
Quatre non et un oui pour le PSA

Les socialistes autonomes ont partagé leur mot d'ordre pour les votations fédérales du 27 septembre. Seul le congé paternité récolte leur soutien

Pour le PSA, les
deux semaines de congé paternité sont un premier pas, mais un pas très
important pour la Suisse. (Photo : archives) Pour le PSA, les deux semaines de congé paternité sont un premier pas, mais un pas très important pour la Suisse. (Photo : archives)

Le Parti socialiste autonome (PSA) ne soutiendra que la modification de la loi sur les allocations pour perte de gain lors des votations fédérales du 27 septembre. Il considère que le congé paternité de deux semaines prévu dans la loi est un minimum dont doivent pouvoir bénéficier les salariés. Le PSA rejette en revanche l'initiative de limitation de l'UDC, l'achat de nouveaux avions de combat, la modification de la loi sur l’impôt fédéral direct ainsi que la révision de la loi sur la chasse. /comm-oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus