Tramelan rend hommage à Max Mathez

Une statue de l'aviateur tramelot Max Mathez a été déplacée au sein du cimetière communal. ...
Tramelan rend hommage à Max Mathez

Une statue de l'aviateur tramelot Max Mathez a été déplacée au sein du cimetière communal. Son emplacement a été dévoilé samedi matin par les autorités

Max Mathez, pilote d'essai et recordman suisse d'altitude. (Photo: archives Tramelan) Max Mathez, pilote d'essai et recordman suisse d'altitude. (Photo: archives Tramelan)

La commune de Tramelan a rendu hommage à un héros local samedi matin: Max Mathez (1917-1955). Pilote d'essai militaire, il a été major et commandant de la sixième escadrille des forces aériennes suisses dans les années 1940 et 1950. Max Mathez reposait au cimetière de la commune, et sa stèle était ornée d'une statue signée André Ramseyer, célèbre sculpteur tramelot. La tombe de l'aviateur étant aujourd'hui désaffectée, les autorités ont décidé de déplacer le monument à l'entrée du cimetière, afin de lui donner une meilleure visibilité et de mettre ainsi en valeur un pan de l'histoire de Tramelan. L'évènement de samedi a été ponctué d'un spectacle d'aviation et de plusieurs morceaux de fanfare.

Carine Bassin, organisatrice de cet hommage, parle de la statue en l'honneur de Max Mathez:

La statue, signée André Ramseyer, s'appelle « l’oiseau déchiré » et se trouve désormais à l'entrée du cimetière de Tramelan. La statue, signée André Ramseyer, s'appelle « l’oiseau déchiré » et se trouve désormais à l'entrée du cimetière de Tramelan.

Toujours plus haut

Max Mathez a percé le record suisse d'altitude en 1953 avec un Venom, un avion à réaction qu’il a fait voler à 15'660 mètres. Il décèdera deux ans plus tard en vol dans un tragique accident en Angleterre. Présent lors de la cérémonie samedi matin, Lukas Viglietti, lui aussi pilote et originaire de Tramelan, a prononcé un discours en l'honneur de son idole: « il doit rester un symbole pour toute la jeunesse de Tramelan d’espoir, d’inspiration, pour réaliser ses rêves ». Le rêve de Lukas Viglietti était encore plus élevé que le record du Major Mathez: le Tramelot a fondé SwissApollo, une entreprise consacrée aux prouesses humaines et techniques des missions spatiales. Et selon lui,  « Max Mathez avait une formation à l’école polytechnique de Zürich, était pilote militaire et pilote d’essai, il aurait réuni toutes les conditions pour devenir astronaute. Et je suis sûr que ça l'aurait intéressé! » /cbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus