Pas de transparence concernant les radars

Une motion de l’UDC biennoise Sandra Schneider a été rejetée par le Conseil-exécutif. Elle ...
Pas de transparence concernant les radars

Une motion de l’UDC biennoise Sandra Schneider a été rejetée par le Conseil-exécutif. Elle demandait que l’endroit des contrôles de vitesse dans le canton soit publié sur un site internet

Une motion qui demandait plus de transparence concernant les radars a été rejetée (photo : archives). Une motion qui demandait plus de transparence concernant les radars a été rejetée (photo : archives).

« En l’absence de contrôles et de sanctions, les règles de la circulation ne sont pas suffisamment respectées. » C’est l’avis du gouvernement bernois. Il a ainsi rejeté une motion de la porte-parole UDC biennoise Sandra Schneider. Une même décision avait déjà été prise concernant une motion déposée par l’UDC Erich Hess en 2015. Le Conseil-exécutif tient également à préciser qu’à l’heure actuelle, la police cantonale bernoise ne dispose pas de ressources suffisantes pour effectuer des contrôles de vitesse en permanence dans l’ensemble du canton. Elle choisit donc les lieux en se fondant sur des analyses en concertations avec les communes. L’objectif est de connaître les signalements de la population où les excès de vitesse sont fréquents.

La motionnaire estimait également que certains radars étaient posés uniquement pour des intérêts financiers, notamment sur le tronçon de l’A6 entre Schüpfen et Schönbühl. Mais le Conseil-exécutif a tenu à souligner qu’il s’agissait d’un endroit qui est souvent le théâtre d’accidents (89 au total entre 2015 et 2019). Le gouvernement bernois estime donc qu’en l’absence de publication de l’emplacement des radars, les conducteurs doivent s’attendre à faire l’objet d’un contrôle à tout moment. /lge


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus