Le monde de la culture tremble

La fédération romande des arts de la scène a fait part de son inquiétude face à la fermeture ...
Le monde de la culture tremble

La fédération romande des arts de la scène a fait part de son inquiétude face à la fermeture des théâtres dans le canton de Berne

 Le milieu de la culture est prêt à davantage d'efforts pour ne pas fermer. (Photo: archives - Café-Théâtre Tour de Rive La Neuveville) Le milieu de la culture est prêt à davantage d'efforts pour ne pas fermer. (Photo: archives - Café-Théâtre Tour de Rive La Neuveville)

Le canton de Berne a ordonné la fermeture des théâtres le 23 octobre. Une mesure similaire est aussi en vigueur en Valais. La fédération romande des arts de la scène (FRAS) a fait part de son inquiétude lundi via un communiqué. Elle souligne les efforts fournis par les différentes institutions jusqu'à aujourd'hui, ainsi que la rigueur du public et des employés. Marynelle Debétaz, directrice de Nebia à Bienne et membre de la FRAS ne peut pas encore quantifier les conséquences de l'annulation d'une grande partie du programme, mais elle est inquiète pour le monde de la culture:

« Nebia peut se relever, mais je m’inquiète beaucoup pour le secteur des arts de la scène »

Désavantagés

Dans le canton de Berne, il est désormais impossible d'aller au cinéma ou au théâtre, mais on peut toujours se rendre au restaurant. Face à cette différence de traitement, Marynelle Debétaz sent le milieu culturel lésé, même si elle a conscience qu'il ne s'agit pas d'une attaque dirigée contre ce secteur:

« La culture a un rôle important à jouer dans la société »

« On ne peut plus voyager, mais aller au théâtre ça nous permet de nous transporter ailleurs », explique la directrice de Nebia. Selon elle, la culture est tout aussi essentielle à la vie sociale et au bien-être que les soirées passées entre amis au restaurant par exemple. Dans son communiqué, la FRAS précise que les différents acteurs sont prêts à renforcer encore davantage les mesures sanitaires si cela pourrait leur éviter de fermer, les plans de protection en vigueur depuis le mois de juin ont d'ailleurs déjà fait preuve de leur efficacité. /cbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus