Ils ne veulent pas d'antennes 5G à Bienne ou à Romont

Des opposants à la construction de huit structures à Bienne et d’une à Romont ont présenté ...
Ils ne veulent pas d'antennes 5G à Bienne ou à Romont

Des opposants à la construction de huit structures à Bienne et d’une à Romont ont présenté mercredi leurs arguments contre ces projets

 Le comité parle de huit permis de construction d'antennes 5G et dix antennes 5G modifiées à Bienne. (Photo : archives) Le comité parle de huit permis de construction d'antennes 5G et dix antennes 5G modifiées à Bienne. (Photo : archives)

Ils estiment ne pas avoir été écoutés par la Ville. Les membres du comité « Schutz vor Strahlung » ont présenté mercredi leurs arguments contre la délivrance de permis de construire pour des antennes 5G. Ils évoquent huit cas à Bienne : aux rues de la Thielle, d’Aegerten, du Moulin, de Mâche, de Morat, du Canal, au chemin Mettlen et à la place de la Gare ainsi que de dix antennes 5G modifiées « illégalement », selon leurs termes. Les opposants estiment que la Ville a fait fi de leur avis, malgré les nouvelles études autour de cette technologie présentées cet été aux autorités, violant ainsi leur droit d’être entendu.


Aussi à Romont

Durant cette présentation, le comité a également évoqué le projet de construction d’une antenne 5G à Romont. Pour lui, le plan actuel est surdimensionné et ne prend pas en compte le fait qu’une chambre à coucher ne se situerait « qu’à 12 mètres » de la structure. L’opérateur en charge refuserait en outre de réaliser un diagnostic pour cette chambre, poursuit Schutz vor Strahlung. « L’entreprise et le canton campent sur leurs positions malgré 50 oppositions », écrivent encore les opposants. Ces derniers demandent désormais à la Préfecture du Jura bernois de refuser l’octroi du permis de construire. /comm-amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus