Le funiculaire d'Evilard automatisé

Les travaux auront lieu l'été prochain sur les trois stations de la ligne. Les liaisons seront ...
Le funiculaire d'Evilard automatisé

Les travaux auront lieu l'été prochain sur les trois stations de la ligne. Les liaisons seront plus ponctuelles

Le funiculaire d'Evilard sera entièrement automatisé l'été prochain. (Photo: archives) Le funiculaire d'Evilard sera entièrement automatisé l'été prochain. (Photo: archives)

Bientôt fini, le personnel d'accompagnement aux stations du funiculaire d'Evilard : cette ligne sera prochainement automatisée, selon une annonce des Transports publics biennois (TPB) mercredi. Les travaux se dérouleront l'été prochain: les trois gares seront équipées de portes dites palières, soit une double porte entre le wagon et le quai. A l'heure actuelle, le départ ne peut pas être donné s'il reste un voyageur sur le quai. Les nouvelles portes assureront la sécurité des usagers qui hésitent à monter, et permettront aux funiculaires de partir à l'heure.

Les explications techniques de Raphaël Shlup, directeur d'exploitation des funis :

La liaison Bienne-Evilard est surtout empruntée par des pendulaires, une meilleure ponctualité des funis sera donc bienvenue. La ligne sera aussi sécurisée de haut en bas grâce à des barrières aux abords des rails. De plus, la station intermédiaire de Baumont deviendra entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite. En ce qui concerne la sécurité, les collaborateurs pourront surveiller les funiculaires depuis la station de Macolin.

Et les employés?

« Ma principale inquiétude était que personne ne perde son travail », explique Raphaël Schlup. Les collaborateurs qui s'occupaient des départs du funiculaire d'Evilard seront affectés à d'autre tâches comme l'entretien, ou employés sur la ligne Bienne-Macolin. Enfin, certains postes ne seront pas repourvus après par exemple des départs en retraite.


Travaux

Les travaux pour l'automatisation se dérouleront durant les vacances d'été 2021, période durant laquelle les trajets se feront parfois en bus pour les voyageurs. En parallèle, divers opérations de maintenance seront réalisées, comme la révision des voitures et du moteur. Le premier jet du budget estime à 4,5 millions le coût de ces travaux. /cbe





Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus