Petit « oui » pour le chemin de la Ciblerie à Bienne

Le Conseil de ville a accepté mercredi le crédit de 2,5 millions de francs pour les travaux ...
Petit « oui » pour le chemin de la Ciblerie à Bienne

Le Conseil de ville a accepté mercredi le crédit de 2,5 millions de francs pour les travaux dans le quartier des Tilleuls. Une courte majorité, après un débat laborieux et plusieurs amendements refusés

Le Conseil de ville biennois a approuvé le crédit pour les travaux au chemin de la Ciblerie. (Photo: archives) Le Conseil de ville biennois a approuvé le crédit pour les travaux au chemin de la Ciblerie. (Photo: archives)

Le Conseil de ville a accepté mercredi soir le crédit de 2,5 millions de francs pour le réaménagement du quartier des Tilleuls. Mais ce fut un « oui » à contrecoeur. La fraction FDP/PRR a voulu renvoyer le projet, exigeant du Conseil municipal qu’il le remanie pour notamment supprimer moins de places de parc que prévu. Une proposition soutenue par l’UDC, qui monte régulièrement au front contre la disparition des places de stationnement dans la cité seelandaise. La proposition de renvoi a finalement été rejetée. Peter Bohnenblust (PLR) et Thomas Brunner (PEV) sont revenus à la charge avec des amendements afin de limiter le projet à un million de francs seulement, mais là aussi, l'assemblée a rejeté ces modifications.

Peter Bohnenblust : « on a loupé une occasion d’économiser »

Contrecoeur

Le crédit pour le réaménagement du Chemin de la Ciblerie a donc été accepté lors du vote final, mais à une courte majorité: un « ouf » de soulagement pour Barbara Schwickert, même si la directrice des travaux publics regrette que ce chantier ait suscité autant de débats. En octobre dernier, lors de la présentation du projet à la presse, elle était pourtant convaincue qu'il séduirait davantage.

Barbara Schwickert : « ce projet s’inscrit pourtant dans la protection du climat, plébiscitée par le parlement »

Plus à l'écoute

Hormis la droite, le PDC Mohamed Hamdaoui s'est lui aussi indigné contre ce réaménagement. Lui-même habitant le quartier des Tilleuls, il a reproché aux autorités leur manque de communication avec les riverains. Une discussion a pourtant eu lieu avec la guilde du quartier. Mais Barbara Schwickert a pris note de la remarque: « Nous allons tenter d’impliquer davantage les Biennois dans les futurs projets » a-t-elle déclaré.


Recyclage et biodiversité

Le Conseil de ville a traité deux autres dossiers mercredi soir: un crédit d'étude de 1,4 millions de francs pour la réalisation d'un centre de recyclage à la route de Port 33. Ainsi qu'une enveloppe de 600'000 francs pour mettre en place des mesures en faveur de la biodiversité. Ces deux objets ont suscité de nombreuses questions de la part des élus. Malgré ça, ils ont tous deux été approuvés à une large majorité. La séance de novembre continue jeudi soir au Palais des Congrès. /cbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus