Assemblées communales à distance

Le canton de Berne autorise les communes à organiser des votations en lieu et place de leurs ...
Assemblées communales à distance

Le canton de Berne autorise les communes à organiser des votations en lieu et place de leurs assemblées jusqu'au 31 janvier. Quelques-unes ont saisi cette opportunité, dont celle de Grandval

 A Grandval, l'assemblée par votation aura valeur de véritable de test. (Photo : archives) A Grandval, l'assemblée par votation aura valeur de véritable de test. (Photo : archives)

Les communes du canton de Berne peuvent, si elles le souhaitent, remplacer leurs traditionnelles assemblées par des votations jusqu'au janvier. Une décision prise par les Préfectures pour permettre à chacun d’exprimer sa voix en pleine pandémie. Orvin et Péry-La Heutte ont saisi cette opportunité. Grandval également, une assemblée qui aura lieu le 13 décembre. Environ 280 ayants droit sont concernés. Ils recevront un message détaillé à leur domicile et devront notamment se prononcer sur le budget. Evidemment, il est impossible dans ce contexte de discuter avec les citoyens de manière détaillée des différents objets. Tout un chacun peut toutefois consulter les dossiers à l'administration, explique le maire du village Ian Laubscher. Ce dernier veut surtout que chaque ayant droit puisse faire valoir ses droits, et ceci en toute sécurité :

D'ordinaire, l'assemblée communale de Grandval attire entre 10 et 15 citoyen en moyenne. C'est peu. Reste à savoir si le remplacement des séances par des votations aura une influence sur la participation. S'agissant des coûts d'une telle opération, ils sont minimes selon Ian Laubscher. L'organisation d'un scrutin engendre des frais supplémentaires d'environ 500 francs. Par ailleurs, un membre du Conseil communal et deux citoyens seront mobilisés le dimanche 13 décembre pour le dépouillement. /oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus