Le canton de Berne accouche de son budget dans la douleur

Après de longs débats, le Grand Conseil bernois a finalement accepté le budget 2021 mardi ...
Le canton de Berne accouche de son budget dans la douleur

Après de longs débats, le Grand Conseil bernois a finalement accepté le budget 2021 mardi : il bouclera sur un déficit de 547,3 millions de francs

Le Grand Conseil bernois a accepté le budget 2021 mardi après-midi. Le Grand Conseil bernois a accepté le budget 2021 mardi après-midi.

Le Grand Conseil bernois débattait depuis lundi à BernExpo. Mardi après-midi, les parlementaires ont finalement accepté le budget 2021, non sans de nombreuses négociations. La gauche reprochait notamment des « cadeaux fiscaux irresponsables » en pleine période de crise, car la quotité d'impôts va baisser l'année prochaine. Malgré des tentatives d'amendements, cette mesure sera bien effective. De nombreux élus ont également tenté de combattre le report ou la réduction de plusieurs projets prévus initialement pour 2021, sans succès ou presque : l'augmentation de la masse salariale dans la fonction publique ne sera amputé que de 0,4% au lieu des 0,7% proposés, et les moyens supplémentaires destinés au programme d’encouragement Energie n'ont pas été supprimés. Par contre, le financement pour la MädchenHouse des Filles sera bien reporté à 2022. Comme le budget est déficitaire, la majorité qualifiée était nécessaire, soit 96 voix au minimum. C'est finalement à 116 voix contre 31 que la mouture a passé la rampe, tout comme le plan intégré mission-financement 2022 à 2024.

La directrice des finances Béatrice Simon est soulagée :

Peter Gasser, élu PSA de Bévilard, fait partie de ceux qui ont refusé le budget. Il n'était pas contre commencer l'année sans : « bien sûr que ça aurait été désagréable, mais ce qui est encore plus désagréable c’est de venir avec des propositions aussi farfelues qu’il y en a eu ». Le parlementaire n'a pas l'impression que les revendications de la gauche ont été entendues. Les quelques concessions réalisées ne sont qu'une maigre consolation pour lui. 

Peter Gasser (PSA) : « c’est incompréhensible »

Le canton de Berne prévoit donc de boucler l'année 2021 avec un déficit de 547,3 millions de francs, au lieu des 630 prévus par la première mouture. Les personnes physiques et morales verront leurs impôts baisser comme décidé lors de la session de printemps. Béatrice Simon espère tout de même que la situation économique permettra des débats plus apaisés les prochaines années. /cbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus