Bienne : plus de sécurité au quartier de l'avenir

Le réaménagement de l'espace routier de ce quartier est terminé : une zone 30km/h est en place ...
Bienne : plus de sécurité au quartier de l'avenir

Le réaménagement de l'espace routier de ce quartier est terminé : une zone 30km/h est en place, et 38 arbres ont été plantés

Le quartier de l'avenir a changé de visage. (Photo: ville de Bienne) Le quartier de l'avenir a changé de visage. (Photo: ville de Bienne)

Le réaménagement de l’espace routier dans le quartier de l’Avenir est achevé. Il s'agit de l'un des derniers de Bienne à bénéficier de mesures de modération du trafic. À l’exception des axes de liaison telles que la rue de l’Argent, la rue Centrale, la route de Brügg, la rue des Prés et la rue Alfred-Aebi, la vitesse maximale dans le quartier est désormais limitée à 30 km/h. Nombre de mesures d’aménagement y ont été réalisées entre fin mars et fin septembre de cette année, dont fait partie notamment la plantation de 38 nouveaux arbres. 17 d’entre eux sont implantés dans des pots métalliques alors que 21 autres sont entourés de bandes arborisées.


Moins de trafic parasitaire

Le quartier bénéficie désormais de nouvelles voies cyclables signalisées, d’îlots centraux pour traverser la rue Alfred-Aebi ainsi que de divers trottoirs élargis. Par ailleurs, des plots ont été installés à hauteur de la crèche de la rue de l’Avenir, afin d’empêcher le stationnement de véhicules et d'améliorer une meilleure visibilité devant l'entrée. Ces réaménagements ont nécessité la suppression de trois places de stationnement payantes et de dix places en zone bleue dans l’ensemble du quartier, alors que de nombreuses autres ont été déplacées. Le nombre de places de dépôt pour vélos a été augmenté par la même occasion.


Validé en 2017

Pour introduire une zone 30 km/h dans le quartier de l’Avenir, le Conseil de ville avait approuvé un crédit de 1,5 million de francs lors de sa séance de février 2017. Ce plan fait partie des projets d’agglomération de la Confédération qui devrait assumer 40% des frais, auxquels s’ajoutent des contributions cantonales. Le solde à la charge de la Ville de Bienne devrait être de quelque 700’000 francs. /comm-cbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus