Hans Stöckli : bilan d’une présidence marquée par le Covid

L’ancien maire de Bienne a quitté lundi la présidence du Conseil des Etats. Rencontre.
Hans Stöckli : bilan d’une présidence marquée par le Covid

L’ancien maire de Bienne a quitté lundi la présidence du Conseil des Etats. Rencontre

Hans Stöckli a quitté lundi la présidence du Conseil des Etats. (Photo : parlament.ch) Hans Stöckli a quitté lundi la présidence du Conseil des Etats. (Photo : parlament.ch)

Fervent défenseur du plurilinguisme, Hans Stöckli a quitté lundi la présidence du Conseil des Etats. Le sexagénaire bernois, ancien maire de Bienne, siège depuis seize ans sous la coupole, dont neuf à la Chambre des cantons. Une longue expérience qui lui permet d’aborder la politique avec une pointe d’humour, mais qui ne l’a pas préservé du chaos de cette année 2020.

Entre l’interruption de la session de printemps et l’organisation de séances hors du Palais fédéral, le sénateur socialiste n’a pas eu une présidence ordinaire. Mais Hans Stöckli en garde tout de même de bons souvenirs, comme il l’a expliqué à notre correspondante à Berne, Hélène Jost :

Pour Hans Stöckli, le facteur humain est donc essentiel à la politique. Le Biennois s’est ainsi donné pour mission d’améliorer la compréhension entre les personnes, à l’intérieur du Parlement mais aussi hors de ses murs…

Hans Stöckli cède sa place de président du Conseil des Etats à l’UDC Schwyzois Alex Kuprecht. /hjo-mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus