Les bénévoles entre pandémie et défis futurs

L’année a été particulière à plus d’un titre pour les bénévoles. A l’aube de 2021 et à la veille ...
Les bénévoles entre pandémie et défis futurs

L’année a été particulière à plus d’un titre pour les bénévoles. A l’aube de 2021 et à la veille de la journée mondiale du bénévolat, nous avons fait le point dans La Matinale avec différentes organisations

Samedi se tient la journée mondiale du bénévolat. (Image d'illustration ldd). Samedi se tient la journée mondiale du bénévolat. (Image d'illustration ldd).

2020 a été une année particulière, pour les bénévoles aussi. Samedi, c’est la journée mondiale du bénévolat. L’occasion de faire un point sur les défis auxquels différentes organisations ont été confrontées et de se projeter vers l’avenir. Dans La Matinale de vendredi, nous avons discuté durant une heure de ces problématiques. Anaïs Zakani, responsable de section familles et bénévoles à la Croix-Rouge Jura bernois-Seeland était avec nous durant une heure. Avec elle, nous avons déjà évoqué la situation de l’antenne régionale de la Croix-Rouge qui vient récemment de fusionner :

Anaïs Zakani, responsable de section familles et bénévoles pour la Croix-Rouge Jura bernois-Seeland. Anaïs Zakani, responsable de section familles et bénévoles pour la Croix-Rouge Jura bernois-Seeland.

Antonia Zbinden, responsable du placement des bénévoles au sein de BENEVOL Bienne et environs nous a également rejoint par la suite pour discuter du rôle et des changements qui sont intervenus cette année dans le monde du bénévolat. Elle a toutefois commencé par nous expliquer le rôle de son association :

Antonia Zbinden, responsable du placement des bénévoles au sein de BENEVOL Bienne et environs. Antonia Zbinden, responsable du placement des bénévoles au sein de BENEVOL Bienne et environs.

La question de la reconnaissance du bénévolat est particulièrement mise en lumière cette année. Récemment, la Croix-Rouge a remis, au nom de 28 associations du pays, un manifeste au Parlement fédéral dans ce but. Anaïs Zakani revient d'abord sur les raisons pour lesquelles les organisations parlent d’un manque de reconnaissance :

Pour cette dernière partie d’heure, Claude Nussbaumer, président des Cartons du Cœur du Jura bernois était avec nous. Son association a récemment lancé un appel à l’aide pour obtenir des dons. D’ordinaire, le budget annuel se monte à 80'000 francs. Cette année toutefois, cette somme a pratiquement été engloutie en cinq mois en raison de la pandémie. Avec lui, nous avons évoqué les défis auxquelles les Cartons du Cœur, entre autres, seront confrontés en 2021. Mais avant ça, il nous fait un point de situation après avoir tiré sur la sonnette d’alarme :

Claude Nussbaumer, président des Cartons du Cœur du Jura bernois. Claude Nussbaumer, président des Cartons du Cœur du Jura bernois.

C'est donc samedi que se tient la journée mondiale du bénévolat. /amo-nch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus