La Cantonale Berne Jura pour la réouverture du Pasquart

Le centre d’art biennois s’apprête à accueillir l’exposition intercantonale le 16 décembre ...
La Cantonale Berne Jura pour la réouverture du Pasquart

Le centre d’art biennois s’apprête à accueillir l’exposition intercantonale le 16 décembre, deux jours après la levée des mesures sanitaires bernoises

L'une des oeuvres à voir au Pasquart dès le 16.12, de Floyd Grimm. (Photo: Pasquart - Lia Wagner) L'une des oeuvres à voir au Pasquart dès le 16.12, de Floyd Grimm. (Photo: Pasquart - Lia Wagner)

Le Pasquart à Bienne, se prépare à rouvrir pour la Cantonale Berne Jura. L’exposition fera escale au centre d’art dès le 16 décembre. Au programme au centre d’art biennois : de la peinture, de la vidéo, des installations visuelles et sonores, des micro-organismes, et même des tags sur le bâtiment, comme l’explique Sandra Sahin, responsable communication de la société des Beaux-Arts de Bienne, qui co-organise la venue de la Cantonale avec le Pasquart :

« Il y a beaucoup de jeunes artistes aux techniques surprenantes »

Deux lauréats

Parmi les 41 plasticiens qui exposent au Pasquart, la Biennoise Jeanne Jacob présentera ses portraits. Mardi, l’artiste de 26 ans a été officiellement récompensée par le prix de la Société des Beaux-Arts de Bienne. Jérôme Stünzi a reçu quant à lui le prix de la fondation Anderfuhren, dont le jury se compose des membres de la commission des arts visuels de la ville de Bienne. Natif du Locle et établi depuis longtemps dans la cité seelandaise, Jérôme Stünzi aime jouer avec les contradictions des images, des matières et même des mots (voir vidéo).


Jérôme Stünzi présente l'une de ses oeuvres:

Ouverture incertaine

Les œuvres de la Cantonale Berne Jura n’attendent plus que les visiteurs : les musées rouvrent en principe le 14 décembre dans le canton de Berne. Mais les organisateurs restent tout de même suspendus à d’éventuelles mesures sanitaires fédérales qui pourraient être annoncées ces prochains jours. Sandra Sahin fait part de ses craintes :

« On a peur de devoir sortir un plan B »

Toutefois, la porte-parole de la Société des Beaux-Arts de Bienne reste optimiste et se réjouit d’accueillir les visiteurs, du canton de Berne ou du Jura, dans le respect des mesures sanitaires : chaque salle du centre d’art indiquera le nombre maximum de personnes qui pourront s’y trouver en même temps. L’exposition sera même gratuite lors du premier week-end après l’ouverture, les 19 et 20 décembre.

Plus d’infos sur la Cantonale Berne Jura ici. /cbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus