Un faux festival pour de la formation

L’entreprise de technique de spectacle GC-Tech a lancé « Festipôle ». Le but : permettre aux ...
Un faux festival pour de la formation

L’entreprise de technique de spectacle GC-Tech a lancé « Festipôle ». Le but : permettre aux apprentis techniscénistes de pratiquer les métiers techniques de la scène malgré l’annulation des spectacles

Deux apprentis techniscénistes en première année effectuent les derniers réglages de son avant le début du premier concert. Deux apprentis techniscénistes en première année effectuent les derniers réglages de son avant le début du premier concert.

Un festival grandeur nature mais pour de faux. C’est le projet de GC-Tech à Reconvilier qui accueille depuis juillet 2020 des apprentis techniciens de scène de toute la Suisse romande.

A l’heure où le monde de la culture est à l’arrêt, cette entreprise spécialisée dans la technique de spectacle veut offrir aux jeunes étudiants la possibilité de s’essayer à la conception et au montage d’un festival.

Il s’appelle « Festipôle » et il accueille des vrais artistes du 15 au 17 décembre mais il n’y aura pas de public. D'après le responsable du pôle de formation Gil Céré, il faut plutôt voir ça comme un exercice grandeur nature.

« L’objectif est de réaliser quelque chose qui est au plus proche de la réalité »

Monteurs, ingénieurs son, ou encore régisseurs lumière, ils sont une quarantaine d'apprentis à avoir franchi la porte de GC-Tech cette année. Gil Céré se félicite du parcours accompli. /ddc

« Je suis sûr que l’on va trouver le financement nécessaire et pérenniser ce projet »


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus