Fêter Noël en EMS

Les visites sont à nouveaux autorisées dans plusieurs EMS de la région. Les résidents des ...
Fêter Noël en EMS

Les visites sont à nouveaux autorisées dans plusieurs EMS de la région. Les résidents des Lovières ont même pu inviter leurs proches pour un repas mi-décembre

Les résidents des Lovières à Tramelan ont pu inviter leurs proches pour un repas de fin d'année. (Photo : ldd) Les résidents des Lovières à Tramelan ont pu inviter leurs proches pour un repas de fin d'année. (Photo : ldd)

Noël dans les EMS en pleine pandémie : une situation délicate. Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables au Covid19. Depuis l’arrivée de la maladie, les visites ont souvent été restreintes voire interdites dans les homes. Des mesures qui semblent s’assouplir à l’approche des fêtes. RJB a fait le tour de quelques établissements de la région.


Visites sous condition

La situation est différente dans chaque home, en fonction du nombre de cas de covid-19 s’il y en a. A la Colline, à Reconvilier par exemple, les visites reprennent jeudi, dans un espace aménagé de la cafétéria. Mais les résidents doivent toujours prendre les repas en chambre. Du côté d’Orvin, le directeur du home des Roches se réjouit que les pensionnaires puissent de nouveau manger ensemble dans le réfectoire, c’est le cas depuis une semaine. Là aussi, il est possible de rencontrer les proches, également dans le réfectoire. A St-Imier, la Roseraie compte 79 résidents, du coup la petite salle de spectacle du home a été transformée en deuxième salle à manger afin de permettre le respect des distances. Dans cet EMS, les visites se font dans une sorte de « parloir » vitré, mais la famille a le droit d’aller dans les chambres, à condition de porter le masque. Des visites dans des conditions limitées aussi aux Lovières à Tramelan : maximum 45 minutes. Les résidents peuvent également manger ensemble à la cafétéria.


Sorties limitées

Concernant les sorties des résidents s’ils voulaient rejoindre leur famille, ce n’est pas possible dans tous les homes. A la Roseraie, les pensionnaires peuvent rejoindre leurs proches et même dormir à l’extérieur, mais ils devront observer une période d’isolement à leur retour. Le directeur de l’EMS imérien François Nyfeler a confié à RJB que certains des résidents préféraient s’abstenir de sortir auprès de leur famille pour ne pas devoir suivre cette mesure. Les personnes qui vivent à la Colline n’ont quant à elles pas la possibilité de sortir du home pour l’instant.


Fêtes aux Lovières

Le home des Lovières de Tramelan a eu la chance de ne plus avoir de cas de coronavirus ces dernières semaines. Les pensionnaires ont donc eu la chance de pouvoir inviter chacun 3 membres de leur famille à partager un repas. Un évènement réparti sur quatre jours, les week-end des 12 et 13 et 19 et 20 décembre. Le directeur Bertrand Streiff parle de ces moments avec émotion :

« Les résidents étaient tellement contents d’avoir du temps avec leur famille ! »

Pour le directeur, l’établissement a effectivement pris des risques, mais selon lui le jeu en valait la chandelle. Les pensionnaires et leurs proches se sont d’ailleurs montrés très disciplinés face aux consignes sanitaires. Dans les autres homes contactés par RJB, les grands évènements ont été annulés, mais tous ont organisé des fêtes uniquement pour les résidents, afin qu’ils puissent partager un moment tous ensemble pour Noël. /cbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus