Un Nouvel An sans Thune Party

Les noctambules du Jura bernois devront faire l'impasse sur la traditionnelle fête du HC Corgémont ...
Un Nouvel An sans Thune Party

Les noctambules du Jura bernois devront faire l'impasse sur la traditionnelle fête du HC Corgémont, la crise sanitaire a repoussé la 24e édition de la Thune Party à des jours meilleurs

Les fêtards ne pourront pas célébrer les premières heures de 2021 à la Thune Party comme durant les deux dernières décennies (photo: Facebook / Thune Party) Les fêtards ne pourront pas célébrer les premières heures de 2021 à la Thune Party comme durant les deux dernières décennies (photo: Facebook / Thune Party)

Corgémont restera déserte et muette la nuit du 1er janvier. La pandémie a, sans surprise, eu raison de la traditionnelle Thune Party. Organisée par le HC Corgémont, la fête a la réputation d’attirer les noctambules loin à la ronde pour marquer le début de la nouvelle année. Depuis 23 ans, ils sont en moyenne 700 à répondre à l’invitation du club de hockey sur glace local. Lors de certaines éditions, le seuil des 1'200 entrées a même été dépassé. Pour les organisateurs, l’annulation de la Thune Party était évidente mais laisse quand même un goût amer. Jonathan Juillerat, membre du comité du HC Corgémont :  

« C’est une perte sèche d’environ 10'000 francs pour nous »

Ces actions n’ont toutefois pas permis au HC Corgémont de compenser l’annulation de la Thune Party et de la fête du village, les deux manifestations les plus importantes pour le club curgismondain. Cumulées, elles rapportent en moyenne un peu moins de 20'000 francs au HC Corgémont. Le club planche déjà sur d’autres projets pour soigner ses finances tant que la pandémie ne permet pas un assouplissement des mesures. Il donne, néanmoins, déjà rendez-vous à ses habitués le 1er janvier 2022 pour célébrer dignement sa 24ème édition. /nme 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus