Les prix de l’immobilier ont gonflé l’an dernier

Prix des logements en propriété et loyers ont augmenté en 2020 en Suisse, selon les chiffres ...
Les prix de l’immobilier ont gonflé l’an dernier

Prix des logements en propriété et loyers ont augmenté en 2020 en Suisse, selon les chiffres publiés ce mardi par ImmoScout24. L’espace Mittelland dont fait partie le canton de Berne ne suit pas la tendance nationale

La crise du coronavirus a incité les locataires à emménager dans plus grand, voire à devenir propriétaire, entraînant les prix de l'immobilier à la hausse (photo : archives KEYSTONE / Urs Flueeler). La crise du coronavirus a incité les locataires à emménager dans plus grand, voire à devenir propriétaire, entraînant les prix de l'immobilier à la hausse (photo : archives KEYSTONE / Urs Flueeler).

La crise du coronavirus marque le marché immobilier suisse. Les prix des logements en propriété et les loyers ont augmenté dans le pays l’an dernier, selon les chiffres publiés ce mardi par la plateforme en ligne ImmoScout24. L’espace Mittelland fait figure d’exception.


Coûts de la propriété...

Plus 5,6% pour les prix des maisons individuelles fin 2020 par rapport au début de l’an dernier, une augmentation pratiquement similaire pour les appartements en copropriété : la pandémie a incité certains locataires à devenir propriétaire, entraînant une hausse des prix.


...et des loyers

Les loyers ont augmenté de plus d’1% sur l'ensemble du territoire. La région lémanique affiche la plus forte hausse. Dans l’espace Mittelland, composé des cantons du Jura, de Berne et de Neuchâtel notamment, les loyers ont stagné. Seul le Tessin a vu ses loyers diminuer.

« L'habitat et l'immobilier figurent tout en haut de la liste des priorités » en temps de crise, souligne le directeur général d'ImmoScout24. En raison de la pandémie, de nombreuses personnes veulent « plus d'espace », précise Martin Waeber.

Le coronavirus continuera d’influencer le marché immobilier en Suisse cette année, selon ImmoScout24. Les effets d'éventuelles conséquences économiques telles que le chômage et les baisses de salaires devront être prises en compte, selon la plateforme. /comm-mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus