Une gauche unie à Tavannes

La section locale du Parti socialiste autonome devient Plateforme.Socialiste. Un mouvement ...
Une gauche unie à Tavannes

La section locale du Parti socialiste autonome devient Plateforme.Socialiste. Un mouvement inédit qui a pour but de fédérer les forces de gauche au niveau local, quelles que soient les sensibilités

Souvent déchirée dans la région sur fond de question identitaire, la gauche choisit la voie de l'union à Tavannes.  Souvent déchirée dans la région sur fond de question identitaire, la gauche choisit la voie de l'union à Tavannes. 

Les forces de gauche s’unissent dans la région. Du moins à Tavannes. Un nouveau mouvement vient de voir le jour au niveau local sous le nom de Plateforme.Socialiste. Sa présentation a eu lieu mardi en ligne en présence d’élus tavannois mais aussi de représentants du Parti socialiste du Jura bernois (PSJB) et du Parti socialiste autonome (PSA). C’est dire si la démarche est inédite dans une région où la gauche est bien souvent divisée, notamment en raison de la Question jurassienne. A Tavannes, cette gauche est représentée depuis longtemps par le PSA, une section qui accueille déjà des membres de sensibilités différentes. On réfléchit donc depuis un moment à franchir un pas supplémentaire.  Un pas incarné par Plateforme.socialiste. Son président Gilles Marchand :

Gilles Marchand : « C'est le bon moment »

L’objectif numéro un de Plateforme.socialiste est de fédérer les forces progressistes dans la région. Le mouvement, qui n'est affilié ni au PSJB ni au PSA, se veut un trait-d’union entre les différentes sensibilités, une sorte de laboratoire pour la gauche régionale. Ce n’est pas pour déplaire à Hervé Gullotti, co-président du PSJB, qui perçoit dans cette initiative une vision d'avenir pour le socialisme dans le Jura bernois :

Hervé Gullotti : « Marcher dans le sens d’une réconciliation »

Le PSA était jusqu’ici le représentant de la gauche à Tavannes. La section évolue, change de nom, mais cela reste quelque chose de logique et de positif selonMaurane Riesen, la co-présidente du parti. Un parti qui a d’ailleurs été consulté dans la phase de préparation du nouveau mouvement tavannois : 

Maurane Riesen : « Le cas de Moutier reste très important pour nous »

A propos du vote de Moutier, le mouvement Plateforme.Socialiste n’entend pas se prononcer sur la question. Son objectif pour cette année est de se faire connaître, de trouver de nouveaux membres et se présenter en force lors des élections municipales de Tavannes cet automne./oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus