Les montres suisses demandées au Royaume-Uni malgré le Covid-19

Le détaillant horloger britannique Watches of Switzerland a vu ses ventes progresser malgré ...
Les montres suisses demandées au Royaume-Uni malgré le Covid-19

Le détaillant horloger britannique Watches of Switzerland a vu ses ventes progresser malgré la fermeture des boutiques en raison du coronavirus

La crise sanitaire n'aura pas eu raison des exportations horlogères au Royaume-Uni. (Photo : illustration). La crise sanitaire n'aura pas eu raison des exportations horlogères au Royaume-Uni. (Photo : illustration).

Les montres suisses ont la cote de l’autre côté de la Manche. Les ventes du détaillant britannique Watches of Switzerland étaient en hausse à la clôture, fin janvier, de son 3e trimestre de son exercice décalé. La solide performance des marques suisses telles que Breitling, Omega et Audemars Piguet a notamment soutenu les résultats, de même que les Etats-Unis et la vente en ligne.

Le trimestre allant de novembre à janvier, important pour la branche car couvrant les achats de Noël, a enregistré une hausse du chiffre d'affaires de 5,7% à 272,6 millions de livres (333,7 millions de francs), en progression de 6,6% hors effets de change, indique jeudi un communiqué.

La division montres de luxe de Watches of Switzerland, comprenant les principales marques helvétiques dont Rolex et Patek Philippe, a engrangé un bond de 10,2% à 231,3 millions tandis que la joaillerie s'est repliée de 10% à 22,2 millions.

Par région, le Royaume-Uni a enregistré une hausse de 1,5% à 186,1 millions grâce à l'e-commerce dont les recettes se sont envolées de 121,1% sur un an. Le détaillant horloger, l'un des plus importants dans son pays, a réussi à compenser en partie la quasi-absence des touristes et des activités dans les aéroports, grâce à la forte demande de la clientèle locale.

Aux Etats-Unis, les ventes se sont envolées de 16% à 86,5 millions, en raison de l'ouverture de huit boutiques pour les marques Omega, Tag Heuer et Breitling.

Durant la période sous revue, les boutiques au Royaume-Uni ont uniquement pu être ouvertes à 37% de leur horaire normal en raison des mesures de restrictions imposées pour endiguer la pandémie tandis que pour les magasins aux Etats-Unis, ce ratio s'est établi à 78% et à 50% pour l'ensemble du groupe. /ATS-vre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus