Réactions aux nouvelles annonces du Conseil fédéral

La lutte contre la pandémie de coronavirus se poursuit, toutefois les mesures s’assouplissent ...
Réactions aux nouvelles annonces du Conseil fédéral

La lutte contre la pandémie de coronavirus se poursuit, toutefois les mesures s’assouplissent. Le Conseil fédéral a annoncé mercredi que les zoos, les musées ou encore les bibliothèques pourront accueillir des visiteurs dès le 1er mars

Les zoos et les musées pourront à nouveau accueillir des visiteurs. En revanche, les restaurants doivent rester fermés. (Photos: BNJ/libre de droit) Les zoos et les musées pourront à nouveau accueillir des visiteurs. En revanche, les restaurants doivent rester fermés. (Photos: BNJ/libre de droit)

Les magasins, les musées ou encore les zoos pourront à nouveau accueillir des clients et visiteurs dès le 1er mars. Le nombre de visiteurs sera toutefois limité et le masque sera obligatoire. Le Conseil fédéral a présenté mercredi des premiers assouplissements. Les cantons doivent toutefois encore les accepter.

Une bonne nouvelle donc pour le Sikypark de Crémines, qui était resté fermé de mars à juin l’an dernier. Une période où il avait fait beau et où le manque à gagner s’était fait ressentir. Le président du conseil d’administration du Sikypark se réjouit, donc. Mais le zoo est-il prêt à deux petites semaines de la réouverture ? La réponse de Werner Ballmer :

Le 1er mars en revanche, les restaurants devront garder leurs portes fermées. Une annonce qui n’a pas vraiment surpris Jean-Marc Soldati, le chef et propriétaire du Cerf à Sonceboz également vice-président de la section Jura bernois-Lac de Bienne de GastroBerne. Jean-Marc Soldati.

Le gouvernement bernois a pris acte des annonces du Conseil fédéral. « Nous allons dans le bon sens », parole du président du gouvernement qui nous a répondu mercredi après-midi. La prudence s’impose selon lui, mais ne l’est-on pas trop alors que les cas diminuent, comme les hospitalisations ? Pierre Alain Schnegg :

Les cantons sont donc appelés à se positionner sur les décisions du Conseil fédéral. Pierre Alain Schnegg n’exclut pas de demander quelques adaptations du dispositif, mais rien n’a été décidé pour l’heure. /oza-sbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus