L’immobilier pas gêné par la crise sanitaire

L’étude de la Raiffeisen Economie Research démontre que le prix de l’immobilier n’a pas chuté ...
L’immobilier pas gêné par la crise sanitaire

L’étude de la Raiffeisen Economie Research démontre que le prix de l’immobilier n’a pas chuté dans le courant de l’année dernière, au contraire

Pas de grand bouleversement sur le marché de l'immobilier. Pas de grand bouleversement sur le marché de l'immobilier.

La crise sanitaire n’a pas affecté le marché de l’immobilier en Suisse. C’est ce qui ressort d’une étude publiée cette semaine par Raiffeisen. D’après les indices de prix des transactions du groupe bancaire, les logements individuels ont toujours la cote. Leur coût d’achat a même atteint un niveau record en 2020. Pour une maison individuelle, il fallait débourser près de 3% de plus, même si ce pourcentage varie en fonction des différentes régions du pays. En Romandie et en Suisse centrale, les acheteurs ont dû dépenser près de 7% de plus pour une maison individuelle, alors que les prix n’ont que très légèrement augmenté dans la région lémanique.

L’étude de la Raiffeisen Economie Research stipulait que davantage d’acquéreurs fuyaient les centres urbains, en lien avec la crise sanitaire, pour préférer les logements « au vert ». Cette hypothèse n’est pas entièrement fondée, mais il est vrai que les recherches en biens immobiliers font de plus en plus mention de la possibilité de travailler à domicile et donc de trouver des logements plus spacieux. Mais ce qui pousse surtout les Suisses à acheter, ce sont les taux d’intérêt bas. Ainsi les coûts globaux pour un logement d’environ 4 pièces sont inférieurs de près d’un tiers pour les propriétaires.


Statu quo dans les constructions de bureaux

Alors que le télétravail semble bel et bien prendre ses quartiers dans nos habitudes professionnelles, les promoteurs n’y ont pas encore réagi. Les surfaces de bureaux vacantes se montent à 10%, comme les années précédentes. Malgré le bouleversement sur le marché de l’immobilier, les projets de constructions de bureaux n’ont pas été abandonnés. /ncp-comm


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus