Un tout-ménage sur l’hôpital fait grincer des dents à Moutier

Le ton monte d’un cran dans la campagne du vote d’appartenance cantonale du 28 mars. En cause ...
Un tout-ménage sur l’hôpital fait grincer des dents à Moutier

Le ton monte d’un cran dans la campagne du vote d’appartenance cantonale du 28 mars. En cause : un document signé par 112 citoyens dont 3 d'entre eux n’auraient pas su qu’il s’agissait d’un appel à voter « non »

Un tout-ménage fait monter d'un cran le ton dans la campagne du vote du 28 mars prochain. (Photo : archives). Un tout-ménage fait monter d'un cran le ton dans la campagne du vote du 28 mars prochain. (Photo : archives).

Un élément de campagne met le feu aux poudres à Moutier en marge du vote d’appartenance cantonale du 28 mars. Les Prévôtois ont reçu mercredi un tout-ménage intitulé « Des soins de proximité pour tous » et muni de 112 signatures. Le texte qui défend l’hôpital de Moutier appelle à voter « non » au rattachement de la ville au canton du Jura, estimant que Berne met tout en œuvre pour garantir l’avenir du site hospitalier prévôtois. Ce tout-ménage est décrié sur les réseaux sociaux, puisque certains signataires n’auraient pas été informés de son but militant.

Dans un communiqué dénonçant la méthode employée, Moutier Ville Jurassienne indique tout d’abord que l’avenir de l’hôpital de Moutier ne dépend pas du vote du 28 mars. Ensuite, le comité dénonce la forme du tout-ménage, anonyme, qui utilise un code couleur hospitalier qui pourrait faire penser à une communication officielle de l’hôpital prévôtois. Contacté, l’HJB affirme ne pas être impliqué. Il ne commente pas l’affaire. Enfin, et c’est le plus détonnant, des citoyens qui ont signé le tout-ménage affirment l’avoir fait sans savoir qu’il s’agissait d’un document appelant à voter « non ». Nous avons pu joindre une signataire qui nous a confié : « J’ai commis la faute de ne pas avoir tout lu et j’ai signé pour soutenir l’hôpital. Mais on ne m’a jamais précisé que c’était un appel à voter « non ». On n’a m’a pas dit non plus que c’était un document qui serait distribué en tout-ménage avec ma signature. Je suis profondément choquée ». Et selon nos informations, deux autres signataires ont tenu le même discours à Moutier. D’autre part, on observe sur le document la même signature pour deux personnes différentes.


MoutierPlus affirme ne pas être l’auteur du tout-ménage

Ce tout-ménage provoque donc de fortes réactions en ville. Contacté, le mouvement non-séparatiste MoutierPlus – qui a relayé le document sur sa page Facebook – affirme ne pas en être l’auteur et qu’il signe, lui, les documents qu’il envoie à la population. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus