Canopé, jeune pousse neuchâteloise contre la pollution numérique

La société, fondée en juillet dernier, accompagne les entreprises qui désirent réduire leur ...
Canopé, jeune pousse neuchâteloise contre la pollution numérique

La société, fondée en juillet dernier, accompagne les entreprises qui désirent réduire leur empreinte numérique

Ivan Mariblanca Flinch et Estelle Brabant sont à l'origine de la société neuchâteloise Canopé. Ivan Mariblanca Flinch et Estelle Brabant sont à l'origine de la société neuchâteloise Canopé.

L’heure est à la réduction de la consommation d’énergie et ce combat peut aussi se porter sur le numérique. La société neuchâteloise Canopé, fondée en juillet dernier, propose son soutien aux entreprises qui souhaitent réduire leur empreinte numérique. Entendez par-là le fait de diminuer la pollution engendrée par l’informatique, Internet et les réseaux de télécommunications. « En 2018, le numérique constituait 4% des émissions de CO2, autant que le trafic aérien, et ce chiffre doublera en 2025 », explique Ivan Mariblanca Flinch, fondateur de l’entreprise Canopé, aux côtés de sa compagne Estelle Brabant.

Les entreprises peuvent travailler sur la durée de vie de leurs équipements. Elles sont aussi invitées à mettre en place une stratégie de nettoyage de leurs données, gourmandes en énergie lors de leur stockage, et à conserver celles-ci en Suisse, notamment pour des questions de sécurité. A cela s’ajoutent quelques conseils facilement applicables par tous. Ivan Mariblanca Flinch, fondateur de l’entreprise Canopé :

User d'une typographie moins gourmande en énergie

Canopé invite également les entreprises à recourir à des produits numériques suisses pour restreindre la dépendance aux GAFAM, les géants du web que sont Google, Apple, Amazone, Facebook et Microsoft.

Il n’est pas non plus nécessaire de se tourner systématiquement vers des appareils neufs, selon Ivan Mariblanca Flinch :

Opter pour des appareils recyclés

Selon Ivan Mariblanca Flinch, le premier combat est d’informer les entreprises mais aussi les citoyens de l’impact que représente le numérique sur l’environnement ; une problématique encore mal connue à ses yeux. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus