Le CIP se met au vert

L’hôtel de Tramelan devient le premier en Suisse romande à proposer des nuitées climatiquement ...
Le CIP se met au vert

L’hôtel de Tramelan devient le premier en Suisse romande à proposer des nuitées climatiquement neutres. Le client peut choisir de payer un supplément qui sera réinvesti dans des projets durables

Un concept écologique pour le CIP. (Photo : archives) Un concept écologique pour le CIP. (Photo : archives)

Le CIP à Tramelan prend un virage vert. L’hôtel sera le premier en Suisse romande à proposer des nuitées climatiquement neutres à ses clients. Ceux-ci pourront payer un supplément de deux francs pour compenser leurs émissions de CO2. L’idée s’inscrit dans le programme de la fondation suisse MyClimate. Pour Roger Neuenschwander, responsable du département hôtellerie, restauration et séminaire du CIP, il s’agit surtout de sensibiliser la clientèle à la cause climatique  :

Le CIP s’engage à doubler chaque contribution reçue  : une partie de l’argent ira à un projet durable en Tanzanie. Le reste sera réinvesti dans un fonds du CIP pour financer diverses actions afin de rendre l’établissement plus durable.


Changement dans le bâtiment

La contribution proposée aux clients n’est pas la seule démarche écologique du CIP. Le chauffage du bâtiment a été changé il y a deux ans. Les fenêtres sont en cours de remplacement. Une voiture électrique est aussi à disposition du personnel, explique Roger Neuenschwander :

A l’avenir, l’hôtel ambitionne aussi d’avoir une réception sans papier. Le but serait aussi de proposer aux organisateurs de séminaires de rendre leurs évènements neutres en CO2. /cbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus