Réalisateurs en herbe

Des classes du Jura et du Jura bernois sont en pleine production de film dans le cadre du festival ...
Réalisateurs en herbe

Des classes du Jura et du Jura bernois sont en pleine production de film dans le cadre du festival de l'Ultracourt. Immersion

Mise en son d'une histoire de fuite de prisonniers poursuivis par la police... Mise en son d'une histoire de fuite de prisonniers poursuivis par la police...

Imaginer une histoire, créer le décor du film puis en tisser le scénario en prenant des photos, image par image. C'est l'exercice dans lequel se plongent actuellement plusieurs dizaines de classes du Jura et du Jura bernois dans le cadre du festival de l'Ultracourt. Les professeurs de primaire et de secondaire peuvent inscrire leur classe et sont appuyés par des enseignants qui connaissent bien le domaine lorsqu'ils se lancent pour la première fois.

Immersion dans l'ambiance de création de la classe de 3 et 4e années Harmos de Courchapoix. L'enseignante Floriane Rais mène simultanément cinq projets avec ses élèves de 7 à 8 ans. 

Immersion dans la création d'un films dans une classe de primaire de Courchapoix

... ou d'animaux qui tentent de se manger l'un l'autre dans un zoo. ... ou d'animaux qui tentent de se manger l'un l'autre dans un zoo.

Enseignant à Tramelan, Andreas Flückiger est venu épauler la Jurassienne. Il prend des photos des scènes d'un projet avec ses réalisateurs en herbe. Les enfants ont tellement d'idées que créer une histoire cohérente est parfois compliqué. Andreas Flückiger travaille à 10% pour l'organisation du festival de l'Ultracourt. Après une annulation du concours interjurassien en 2020, il constate que moins de classes vont participer cette année. 

Andreas Flückiger: « Faire un film, c'est une activité très complète »

Après quatre à cinq semaines à travailler quelques heures hebdomadaires sur leur projet, les petits groupes d'élèves de Courchapoix arrivent gentiment au terme de leurs productions. Ce lundi, ils choisissaient quels sons mettre sur les images. Si les conditions sanitaires le permettent, ils pourront voir les versions finales sur grand écran au cinéma, à la fin du mois de juin. Un moment attendu par toutes les petites têtes blondes. /cka 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus