Une fable « pour redonner le sourire »

Didier Burkhalter publie un conte. « Lettre de Fidel au Petit Garçon » sort ces jours en librairie ...
Une fable « pour redonner le sourire »

Didier Burkhalter publie un conte. « Lettre de Fidel au Petit Garçon » sort ces jours en librairie. Une fable sur l’amitié à l’épreuve de la distance en raison du confinement

  « Lettre de Fidel au Petit Garçon » : le dernier ouvrage de Didier Burkhalter.  « Lettre de Fidel au Petit Garçon » : le dernier ouvrage de Didier Burkhalter.

« J’avais envie de redonner le sourire. Et je me suis mis à écrire cette petite fable pour montrer qu’on peut quand même voir de belles choses même dans l’épreuve de la distance, même dans l’épreuve du temps ». Ce sont les mots que Didier Burkhalter met en avant lorsqu’on demande au Neuchâtelois ce qui l’a poussé à écrire son dernier livre. Le conte « Lettre de Fidel au Petit Garçon », publié aux éditions de L’Aire, sort ces jours en librairie. L’ancien président de la Confédération publie ainsi son sixième ouvrage depuis son départ du gouvernement en 2017.

Cette fable de presque 80 pages évoque la vie de Fidel, un chien bourré de tendresse, débordant de malice, d’énergie, mais surtout d’amitié. L’animal cherche à transmettre son rêve à un petit garçon. Et cette transmission se fait au travers de la plume de l’Ecrivain, un des personnages du livre. Mais cet enfant « est trop loin, un peu comme une étoile que l’on voudrait relier ». Pour Didier Burkhalter, « ce livre, c'est beaucoup de vécu : je n’ai pas dû aller chercher des renseignements, j’ai simplement puisé au fond de moi-même ». À noter que l’ouvrage peut être dédicacé à distance jusqu’au 16 mai. /aju

Entretien avec Didier Burkhalter


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus