Le canton de Berne développe ses antennes d'urgence

Un réseau de points d'urgence s'organise dans le canton de Berne. Les autorités ont annoncé ...
Le canton de Berne développe ses antennes d'urgence

Un réseau de points d'urgence s'organise dans le canton de Berne. Les autorités ont annoncé jeudi qu'elles comptaient mettre en place 236 antennes communales durant les deux prochaines années

Berne fait partie des premiers grands cantons à développer son réseau d'antennes d'urgence (photo: www.notfalltreffpunkt.ch) Berne fait partie des premiers grands cantons à développer son réseau d'antennes d'urgence (photo: www.notfalltreffpunkt.ch)

Le canton de Berne élargit son dispositif de protection pour sa population. La direction cantonale de la sécurité a fait le point sur ce projet national jeudi matin. Les travaux ont déjà démarré et devraient s’échelonner sur deux ans. C’est l’Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires qui assiste les communes concernées pour la mise en œuvre des antennes. Au total, le canton de Berne prévoit de mettre sur pied un réseau de 236 points de rencontre d’urgence (PRU). Il fait partie des premiers cantons à optimiser son offre de protection à la population via ce réseau PRU qui viendra compléter les missions déjà assurées par les abris de protection.


Améliorer la protection des habitants

Ces antennes d’urgence doivent permettre à la population de se retrouver à un point précis lors d’une catastrophe comme un tremblement de terre, des graves intempéries ou encore une panne de courant prolongée. Sur ces sites, les habitants pourront se tenir au courant de la situation et obtenir de la nourriture ou tous les biens de première nécessité. Les PRU seront situés dans des locaux d’établissements publics comme des écoles, des salles de gymnastiques ou des salles polyvalentes. Ils seront gérés par des employés communes ou par des membres de la protection civile explique le canton de Berne.


Quid du Jura bernois ?

Les sites sont encore en cours de validation soulignent les autorités cantonales bernoises. Pour le moment, quatre antennes ont déjà été validées à Bienne, toutes dans des écoles primaires.

Dans le Jura bernois, rien n’est encore définitif mais une quinzaine de points de rencontre d’urgence est prévu sur l’ensemble du territoire régional selon Stephan Zellmeyer, chef du Service de la protection de la population. Ces lieux doivent encore être approuvés par les communes concernées. Une fois que la validation des autorités est effective, les sites seront progressivement ajoutés sur la plateforme nationale dédié au projet afin que la population puisse suivre facilement l’avancement des travaux. /nme

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus