Un paradis pour les sports freestyles

Le nouveau skatepark de Bienne est en gestation dans les murs du X-Project. La structure, sur ...
Un paradis pour les sports freestyles

Le nouveau skatepark de Bienne est en gestation dans les murs du X-Project. La structure, sur deux étages, s'adressera autant aux sportifs confirmés qu'aux amateurs

Ils posent fièrement devant la maquette du futur skatepark de Bienne. De gauche à droite : Stéphane Torres (président de Loud Minority), Isabelle Brechbühl (présidente du X-Project) et Julien Rota (sportif trottinette). Ils posent fièrement devant la maquette du futur skatepark de Bienne. De gauche à droite : Stéphane Torres (président de Loud Minority), Isabelle Brechbühl (présidente du X-Project) et Julien Rota (sportif trottinette).

Le projet de nouveau skatepark prend forme à Bienne. L’association Loud Minority a présenté jeudi la maquette d’une installation complète, sur deux étages, destinée autant aux professionnels qu’aux jeunes amateurs. Le projet prendra racine dans une vaste halle bétonnée au Rennweg, dans le bâtiment du X-Project. C’est un besoin et surtout une opportunité selon le responsable du projet et président de l'association Loud Minority Stéphane Torres, d’autant plus que les sports freestyles commencent à se faire une place de plus en plus grande :

« On a énormément de plaisir à faire découvrir nos sports »

Contrairement à l'actuel skatepark, qui est voué à disparaître, la nouvelle structure pourra être utilisée par plusieurs groupes en même temps. Elle dispose pour cela de trois zones distinctes, avec tous les modules utiles à la pratique du skate, du BMX, du roller ou encore de la trottinette :

« Les mêmes éléments que ceux qu’on retrouve dans les grandes compétitions »

Parmi les jeunes les plus assidus au skatepark, certains se distinguent déjà. Julien Rota a 17 ans et vient d’Evilard. Il est classé troisième suisse en trottinette freestyle. Le skatepark, c’est son terrain de jeu et aussi son outil de travail :

« Maintenant, on veut prendre de la hauteur »

La création du nouveau skatepark repose sur un budget de 765'000 francs. La moitié est déjà réunie. La ville de Bienne vient d'ailleurs d’annoncer le versement d’une avance de 200'000 francs, avec en toile de fond un contrat de prestation qui sera signé entre la ville et l’association Loud Minority. Si tout se passe comme prévu, les installations pourraient être inaugurées l’an prochain déjà, avec un début des gros travaux au mois d'août. D'autres informations sont à découvrir sur le site internet dédié au projet. /oza


Actualisé le

 

Articles les plus lus