Des élus anti-séparatistes de Moutier claquent la porte

Les 13 députés UDC, PLR et PSJB du Conseil de ville ont quitté la salle en ouverture de la ...
Des élus anti-séparatistes de Moutier claquent la porte

Les 13 députés UDC, PLR et PSJB du Conseil de ville ont quitté la salle en ouverture de la séance de lundi

La séance du Conseil de ville s'est tenue à 28, après le départ du tiers anti-séparatiste de l'hémicycle. La séance du Conseil de ville s'est tenue à 28, après le départ du tiers anti-séparatiste de l'hémicycle.

« Nous vous souhaitons bonne chance à vous, séparatistes, puisqu’il vous faudra beaucoup de chance et de nouveaux miracles pour sortir de l’impasse… ». Ce seront probablement les derniers mots de Steve Léchot dans sa vie d’élu au législatif de Moutier. Le député PLR s’est exprimé au nom du groupe Ensemble-Prévôtois en ouverture de séance du Conseil de ville, à la suite de quoi, 13 représentants anti-séparatistes ont quitté la salle, pour de bon semble-t-il. « Nous prenons acte, commente le conseiller municipal de Moutier, Valentin Zuber. Il y a des forces positives parmi les gens qui ont voté « non », peut-être pas parmi les gens qui ont démissionné, mais des gens qui vont s’investir pour leur ville, on va en trouver ».

Chaque élu qui souhaite démissionner doit maintenant le faire formellement et individuellement. Comme il est fort probable que les viennent-ensuite refusent eux-aussi de siéger, les Prévôtois pourraient être convoqués aux urnes pour des élections complémentaires.

Dans un courriel envoyé aux rédactions, l’(ex)-député Patrick Tobler confirme la démission des élus UDC, PLR et PSJB du Conseil de ville et des diverses commissions. Il a convoqué une conférence de presse ce mardi matin pour expliquer les motivations de ces départs. /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus