Une aide de 50 millions de francs pour les manifestations

Le canton de Berne et la Confédération participeront aux coûts non couverts des manifestations ...
Une aide de 50 millions de francs pour les manifestations

Le canton de Berne et la Confédération participeront aux coûts non couverts des manifestations d’importance supracantonale annulées ou reportées en raison de la crise sanitaire

Les événements qui réunissent plus de 1'000 personnes par jour pourront recevoir une aide en cas d'annulation due au Covid-19. (Photo : archives). Les événements qui réunissent plus de 1'000 personnes par jour pourront recevoir une aide en cas d'annulation due au Covid-19. (Photo : archives).

Les organisateurs d’événements publics qui se déroulent dans le canton de Berne disposent d’un parapluie de protection. Le Conseil-exécutif bernois annonce lundi qu’il prendra en charge, avec la Confédération, les coûts non couverts des manifestations annulées ou reportées à cause de la pandémie de Covid-19. Le Grand Conseil a approuvé en juin dernier un crédit-cadre de 26 millions de francs (dont un million pour la mise en œuvre du processus) pour soutenir les organisateurs. La Confédération prend à sa charge une part équivalente. Le montant total alloué se monte ainsi à 50 millions de francs. Le canton explique que ce parapluie de protection doit « permettre aux organisateurs de planifier ces événements avec davantage de sécurité ». Les demandes pourront être déposées à partir de mi-juillet auprès de la commune où a lieu l’événement. Le canton précise que les demandes concernant les manifestations qui se tiendront à partir du 1er octobre prochain doivent être déposées deux mois au plus tard avant le début de l’événement.


Les critères pour recevoir une aide

Pour bénéficier d’un soutien financier, la manifestation doit être publique et d’importance supracantonale. Il s’agit d’événements qui réuniront plus de 1'000 personnes par jour et qui se tiendront dans le canton de Berne entre le 1er juillet 2021 et le 30 avril 2022. Les manifestations culturelles peuvent recevoir une aide si elles bénéficiaient également d’indemnités pour pertes financières, précise le canton. Les manifestations mobiles comme les courses cyclistes pourront être soutenues à certaines conditions. La mise en œuvre est coordonnée par le Directoire des préfectures. /comm-nmy


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus