La récolte de bois a légèrement augmenté en 2020

La récolte de bois est en hausse en 2020, elle a atteint 4,8 millions de mètres cubes, une ...
La récolte de bois a légèrement augmenté en 2020

La récolte de bois est en hausse en 2020, elle a atteint 4,8 millions de mètres cubes, une augmentation de 4% par rapport à 2019

La récolte de bois a atteint 4,8 millions de mètres cubes en 2020, soit 4% de plus que l'année précédente (Photo : archives). La récolte de bois a atteint 4,8 millions de mètres cubes en 2020, soit 4% de plus que l'année précédente (Photo : archives).

La récolte de bois a atteint 4,8 millions de mètres cubes en 2020, soit 4% de plus que l'année précédente. La récolte "exceptionnelle" de 2018 n'est toutefois de loin pas atteinte. A cause de la prolifération du bostryche, de la sécheresse estivale et des tempêtes hivernales, 5,2 millions de mètres cubes de bois avaient été récoltés en 2018, rappelle l'Office fédéral de la statistique dans un communiqué. C'était la première fois depuis 2011 que la récolte dépassait la barre des 5 millions.


Berne parmi les plus actifs

Les cinq cantons qui ont récolté les plus grandes quantités de bois sont Berne (864'000 m3), Zurich (549'000 m3), Argovie (416'000 m3), Vaud (366'000 m3) et les Grisons (304'000 m3). Réunissant presque la moitié des surfaces forestières en Suisse, ils ont produit plus de 50% de toute la récolte.

Côté économique, les 660 entreprises forestières suisses ont enregistré des recettes de 525 millions de francs en 2020. Leurs dépenses se sont élevées à 569 millions de francs. Il en résulte un déficit de quelque 44 millions de francs, soit 5% de plus qu’en 2019.


Davantage de feuillus plantés

La récolte de 2020 est supérieure de 1% à la moyenne des années précédentes. Les tendances observées depuis 2016 se sont poursuivies. La récolte de bois de résineux a augmenté de 8% pour atteindre 3,4 millions de m3, alors que celle de bois de feuillus a diminué de 3% pour s'inscrire à 1,4 million de m3.

Le bois déchiqueté n'a cessé de gagner en importance : 1,2 million de m3 a été transformé en copeaux (+5%). La récolte de bois d’énergie pour les bûches est passée de 750'000 à 700'000 m3 entre 2016 et 2020. Celle de grumes (2,3 millions de m3), s’est accrue de 5% l'an passé, après avoir fortement baissé en 2019.

La sylviculture repose sur la régénération naturelle des forêts, mais aussi sur des plantations ciblées. Les feuillus ont été plus souvent plantés, avant tout sur le Plateau, (+9%) que les résineux (-8%) en 2020, en raison des changements climatiques attendus et de leur meilleure résistance contre le bostryche. /ATS-clp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus