Légère décrue du lac de Bienne et baisse du débit de l'Aar

Le lac de Bienne a entamé samedi matin sa lente décrue après avoir atteint une hauteur historique ...
Légère décrue du lac de Bienne et baisse du débit de l'Aar

Légère décrue du lac de Bienne et baisse du débit de l'Aar

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le lac de Bienne a entamé samedi matin sa lente décrue après avoir atteint une hauteur historique durant la nuit. Son niveau se situait samedi à 08h30 à 430,88 mètres, soit 53 centimètres au-dessus de son niveau de crue.

Durant la nuit de vendredi à samedi, le niveau du lac avait atteint les 430,94 mètres, dépassant ainsi les records enregistrés en 2005 et en 2007. Le débit des affluents du lac, en particulier celui de l'Aar au canal de Hagneck, a aussi amorcé une lente baisse.

Le lac ne devrait donc pas atteindre la hauteur un instant redoutée par les autorités de 431 mètres. L'accès au débarcadère qui est sous l'eau est toujours interdit au public et des pompes continuent d'évacuer l'eau qui s'est infiltrée dans les caves et les sous-sols des bâtiments proches du lac.

L'Aar à Berne a aussi amorcé son recul, atteignant les 542 m3/s samedi matin alors que la veille le débit s'élevait encore à 562 m3/s, inondant partiellement certains quartiers comme ceux du Marzili et de la Matte. A Thoune, le niveau du lac de Thoune s'est stabilisé, dépassant de 44 centimètres son niveau de crue.

En revanche, le niveau du lac de Neuchâtel a continué de monter au cours des dernières heures, dépassant samedi à 08h30 de 7 centimètres le niveau de crue. Avec 430,57 mètres, le lac de Neuchâtel a atteint son niveau le plus élevé jamais enregistré. En 2007, il avait atteint 430,27 et en 2015 430,44 centimètres.

En raison de la montée des eaux, le complexe de la Maladière Centre à Neuchâtel a annoncé la fermeture momentanée de son parking souterrain.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus