Les accidents non professionnels en quelques chiffres

Il est possible de se blesser, parfois grièvement, en pratiquant ses loisirs. Le bureau de ...
Les accidents non professionnels en quelques chiffres

Il est possible de se blesser, parfois grièvement, en pratiquant ses loisirs. Le bureau de prévention des accidents a présenté récemment sa statistique des accidents non professionnels. Une manière d’identifier les pratiques les plus risquées, et donc d’orienter la prévention

La
randonnée est un des sports les plus mortels, avec 46 décès enregistrés en
2018. (Photo d’illustration) La randonnée est un des sports les plus mortels, avec 46 décès enregistrés en 2018. (Photo d’illustration)

Le bureau de prévention des accidents a rélévés ses chiffres sur les accidents non professionnels. Il s’est intéressé notamment au sport, aux loisirs pratiqués à la maison et évidemment aux accidents de la route. Avec quelques chiffres très parlants. Pour l’année 2018, et dans le domaine du sport, c’est… le football qui a enregistré le plus grand nombre de blessés. Plus de 80'000 en Suisse. Les blessures les plus graves ont été constatées en ski alpin, et le plus fort taux de mortalité concerne la pratique de la natation, 13 décès, la randonnée en montagne aussi avec 46 victimes mais un nombre de pratiquants bien plus élevés. 

A la maison, ce sont les chutes qui représentent les accidents les plus graves, aussi les plus fréquents. Près de 290'000 personnes soignées, 14'000 blessés graves et 1700 décès. Bref, tout ça donne des indications importantes au bureau de prévention des accidents qui entend bien faire baisser le nombre d’accidents. Des axes de travail prioritaires seront définis sur cette basse. /oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus