Les jardins historiques stars du patrimoine à Bienne

La cité seelandaise met ses espaces verts au cœur des journées du patrimoine les 11 et 12 septembre ...
Les jardins historiques stars du patrimoine à Bienne

La cité seelandaise met ses espaces verts au cœur des journées du patrimoine les 11 et 12 septembre. L’occasion de présenter deux parcs d'un point de vue historique

Karin Zaugg, la responsable du service des monuments historique de la ville de Bienne, Sacha Felber, responsable du secteur des cimetières de la ville et Martin Schwendimann, le président du groupe régional Bienne-Seeland de Patrimoine bernois au parc du Jutzhubel.  Karin Zaugg, la responsable du service des monuments historique de la ville de Bienne, Sacha Felber, responsable du secteur des cimetières de la ville et Martin Schwendimann, le président du groupe régional Bienne-Seeland de Patrimoine bernois au parc du Jutzhubel. 

Bienne va chercher le patrimoine au plus près de la nature. Cette année, la ville a décidé de mettre en valeur ses jardins historiques pour les journées européennes du patrimoine les 11 et 12 septembre prochains. «Faire et savoir-faire», c’est la thématique 2021 de ces journées. Une opportunité pour la cité seelandaise de mettre en lumière le travail demandé par les parcs et leur importance patrimoniale. Deux jardins historiques sont au programme du week-end : les Prés-de-la-rive vers le lac et le parc du Jutzhubel dans les hauteurs de la Vieille-ville.

Mais qu'est-ce que c'est, des jardins historiques ? Karin Zaugg, la responsable du service des monuments de Bienne, explique que ce sont des espaces verts où la conception humaine a laissé sa trace dans le paysage. Ces sites peuvent être publics comme privés. Les visites ont pour but de présenter au public l’importance patrimoniale des sites et les enjeux de la préservation horticole des sites verts.

Karin Zaugg : «Montrer aux gens ce que c'est le domaine des jardins historique»

Le parc du Jutzhubel est un des deux jardins historiques mis à l'honneur par la ville de Bienne. Le site est réparti entre des zones des vignes et d'arbres et des places de jeux plus bétonnées, ce qui fait sa particularité. Pour Karin Zaugg, on voit dans l'agencement des places de jeux l'esprit architectural de l'époque. On y retrouve notamment des mosaïques inspirées de l'art abstrait.

Si le parc du Jutzhubel n'est pas un site historique puisqu'il a été aménagé dans la seconde moitié du XXe siècle, il s'est inscrit dans le développement et l'aménagement des hauteurs de Bienne durant le siècle passé. Entre les habitations et la construction de l'école des Prés-Walker, la création d'un parc faisait sens. Karin Zaugg explique que cela s'est fait durant des travaux de sécurisation des falaises.

Deux visites auront lieu durant le week-end du 11 et 12 septembre. Une première visite se tient samedi à 14h aux Prés-de-la-rive, puis une autre au parc du Jutzhubel le dimanche à 14h. Pour les personnes intéressées de découvrir l'aspect patrimonial des jardins, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 3 septembre par mail. /nme-vcu



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus