Pari réussi pour la Braderie prévôtoise

La 26ème édition de la Braderie prévôtoise s'achève sur un bilan très satisfaisant selon le ...
Pari réussi pour la Braderie prévôtoise

La 26ème édition de la Braderie prévôtoise s'achève sur un bilan très satisfaisant selon le comité d'organisation. Plus de 25'000 personnes ont pris part à la manifestation en trois jours, du jamais vu depuis le début de la pandémie. 

La foule a pu défiler sans masque dans l'enceinte de la fête, une fois son QR code validé par la sécurité. La foule a pu défiler sans masque dans l'enceinte de la fête, une fois son QR code validé par la sécurité.

« C’est la grande classe ». Ce sont les termes utilisés par le directeur de la Braderie prévôtoise pour qualifier cette édition bien particulière. La fête se poursuit encore jusqu’à dimanche minuit en vieille ville de Moutier mais les organisateurs ont convié la presse, à quelques heures de la fin de la manifestation, pour un premier point de situation. Le premier bilan s’avère très satisfaisant pour le comité, qui estime que 25 à 30 000 personnes ont afflué dans la cité prévôtoise en trois jours.

C’est, certes, environ 10'000 de moins que de coutume mais pas de surprise compte tenu le contexte sanitaire. Moutier peut d’ailleurs se targuer d’être la première ville en Suisse à avoir accueillie une fête d’une telle ampleur depuis le début de la pandémie. Mais pour cela, il a fallu oser jouer les cobayes. Jacques Stalder, directeur de cette Braderie. 

« Tout le monde a essayé de jouer le jeu »

Malgré l’affluence plus faible, le service de dépistage et les emplacements offerts aux sociétés, le comité de la Braderie assure « retomber sur ses pattes » financièrement parlant. Jacques Stalder a précisé que grâce à des finances solides et des commerçants très généreux, la Braderie prévôtoise ne s’était pas mise en danger même si les dépenses ont été bien plus hautes que de coutume. Le budget sécurité, par exemple, a carrément doublé pour assurer notamment le contrôle 24h/24 et durant trois jours des pass-covid aux entrées de la fête.


Retrouvez ici notre galerie photo de la 26e Braderie prévôtoise.

Gros coup de chaud pour les tests

Au niveau de la centrale de tests installée à la Sociét'Halle, tout a bien fonctionné malgré les embouteillages de vendredi soir qui ont irrité quelques noctambules. A minuit, certains qui n'étaient pas inscrits ont été priés de revenir le lendemain et ont été obligés de faire l'impasse sur la première soirée. Pourtant, la centrale de dépistage a failli ne pas ouvrir du tout ses portes en raison d'une grosse tuile survenue jeudi soir. Le laboratoire qui devait délivrer les QR code a été interdit par Swissmedics moins de 24h avant le lancement de la Braderie. Une solution a pu être trouvée in extremis grâce à la gérante d’une pharmacie prévôtoise qui s’est portée garante du processus de dépistage. /nme



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus