Le budget 2022 de la Ville de Bienne impacté par la pandémie

La pandémie de coronavirus continue de faire du mal aux finances. La ville de Bienne à dû réadapter ...
Le budget 2022 de la Ville de Bienne impacté par la pandémie

La pandémie de coronavirus continue de faire du mal aux finances. La ville de Bienne à dû réadapter le budget 2022

Bienne à de revoir son budget 2022, toujours impacté par la pandémie. (Illustration ldd). Bienne à de revoir son budget 2022, toujours impacté par la pandémie. (Illustration ldd).

La pandémie aura de nouvelles répercussions négatives sur les finances communales biennoises en 2022. La Ville prévoit un résultat équilibré, mais grâce à un prélèvement de 15 millions de francs sur le financement spécial « gains comptables issus des biens-fonds du patrimoine financier ».

Au vu des incertitudes liées à la crise sanitaire, « avancer des prévisions pour le budget 2022 est ardu », a indiqué vendredi la Ville de Bienne. Du côté des revenus, c’est surtout l’évolution des revenus fiscaux dont les perspectives sont défavorables, qui influence négativement le résultat. La directrice des finances Silvia Steidle s’attend également à devoir participer davantage à la compensation cantonale des charges.

Silvia Steidle : « Pas de miracle : il faut puiser dans les réserves »

L'exécutif espère toutefois une amélioration graduelle des revenus dès 2022. « En vertu du principe de précaution, le Conseil municipal a renoncé à budgéter une hausse des revenus fiscaux », a-t-il précisé. La quotité d’impôt demeure aussi inchangée à 1.63. Pour éviter un risque de découverts, le Conseil municipal n’a créé aucun poste provisoire et a limité au strict nécessaire la budgétisation des charges. D'autres mesures sont prévues, même si la marge de manoeuvre est relativement faible à court terme.

« Ce n’est pas en coupant dans les subventions qu’on redressera la barre »

Le budget 2022 prévoit néanmoins un volume d’investissements de 40,56 millions de francs pour rénover, moderniser et agrandir les infrastructures municipales. « C’est indispensable pour éviter tout retard dans les investissements et préserver un développement positif de la ville », a ajouté le Conseil municipal. /ATS-tbu-oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus