Sur les traces de Dürrenmatt

A l’occasion du 100e anniversaire de l’artiste bernois, les organismes touristiques régionaux ...
Sur les traces de Dürrenmatt

A l’occasion du 100e anniversaire de l’artiste bernois, les organismes touristiques régionaux ont inauguré mardi un sentier qui lui est spécialement dédié. Une manière de faire connaissance avec ce personnage tout en découvrant la région

La Directrice de l’instruction publique et de la culture du canton de Berne Christine Häsler a également prononcé un discours officiel lors de l’inauguration de ce nouveau sentier. Elle a découpé le ruban, accompagnée du président de Tourisme Bienne Seeland Werner Könitzer (à g.) et le président de Jura bernois Tourisme Serge Rohrer (à d.). La Directrice de l’instruction publique et de la culture du canton de Berne Christine Häsler a également prononcé un discours officiel lors de l’inauguration de ce nouveau sentier. Elle a découpé le ruban, accompagnée du président de Tourisme Bienne Seeland Werner Könitzer (à g.) et le président de Jura bernois Tourisme Serge Rohrer (à d.).

Un sentier thématique dans la région spécialement dédié à Friedrich Dürrenmatt. De Prêle à Gléresse, ce chemin retrace le parcours de l’artiste et écrivain bernois.

A l’occasion du 100e anniversaire du personnage, Jura bernois Tourisme et Tourisme Bienne Seeland ont inauguré mardi ce tout nouveau sentier. Le fruit d’une collaboration qui a duré près de trois ans. La responsable du projet nous en livre les détails.

Sabine Gasser : « Ce chemin est facile et accessible à tous »

Le parcours est ponctué de treize postes où on y découvre toutes les facettes de Dürrenmatt, à travers les yeux de son cacatoès surnommé « Lulu ». « Qui de mieux pour présenter Dürrenmatt que son animal de compagnie ? », s’est réjouie Sabine Gasser.

Chaque station contient un panneau reconnaissable notamment au cacatoès Lulu. Les panneaux sont munis d’un code QR que l’on peut scanner pour obtenir davantage d’information. Chaque station contient un panneau reconnaissable notamment au cacatoès Lulu. Les panneaux sont munis d’un code QR que l’on peut scanner pour obtenir davantage d’information.

Ce projet est aussi un moyen de valoriser la région, comme l’explique le directeur de Jura bernois Tourisme, Guillaume Davot :

Guillaume Davot : « C’est clairement une diversification de l’offre touristique »

Pour parcourir ce sentier thématique, il faut compter deux à trois heures de marche. Un événement d’ouverture est prévu le dimanche 19 septembre sur réservation. /ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus