Dans les dossiers : de plus en plus bio

Le canton de Berne a annoncé réorienter son offensive bio qu’il mène dans le but de favoriser ...
Dans les dossiers : de plus en plus bio

Le canton de Berne a annoncé réorienter son offensive bio qu’il mène dans le but de favoriser la reconversion des cultures traditionnelles. L’occasion de se pencher sur l’avancée de l’agriculture biologique dans notre région

Tessa Grossniklaus, secrétaire générale de la CAJB, est venue faire un état des lieux du bio dans le Jura bernois. Tessa Grossniklaus, secrétaire générale de la CAJB, est venue faire un état des lieux du bio dans le Jura bernois.

Nos dossiers du mercredi nous emmènent cette semaine à la rencontre du monde de l’agriculture. Il y a un mois, le canton de Berne annonçait « réorienter son offensive bio ». Ce projet vise à convertir au moins 2'000 hectares de terrains agricoles à l’agriculture biologique. Un objectif qui a été non seulement atteint mais aussi dépassé. Aujourd’hui, près de 15% des exploitations bernoises travaillent conformément aux prescriptions biologiques, détaille le canton. Les autorités cantonales ne sont toutefois pas les seules à mener une telle offensive. La Chambre d’agriculture du Jura bernois (CAJB), aussi, a son programme. Elle a formé, avec d’autres entités régionales et cantonales, au début des années 2000, PROJAB, pour Promotion de l’agriculture biologique dans le canton du Jura et le Jura bernois. Tessa Grossniklaus, secrétaire générale de la CAJB, était l’invitée de La Matinale. Elle commence par nous dire si ce mouvement vers le bio se retrouve aussi dans notre région :

/amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus