Tout va bien pour le don du sang dans l'Arc jurassien

Les réserves de sang du centre de transfusion Neuchâtel-Jura se portent bien. À Bienne, la ...
Tout va bien pour le don du sang dans l'Arc jurassien

Les réserves de sang du centre de transfusion Neuchâtel-Jura se portent bien. À Bienne, la situation est plus compliquée, mais des transferts sont possibles entre les régions pour éviter les pénuries

Les stock sanguins du Jura bernois-Jura-Neuchâtel sont parmis par les meilleurs de Suisse. (archives) Les stock sanguins du Jura bernois-Jura-Neuchâtel sont parmis par les meilleurs de Suisse. (archives)

La pandémie n’aura pas eu la peau des dons du sang. L’arrêt des opérations non-urgentes lors des confinements a réduit les besoins en sang et les donneurs ont été très généreux ces derniers mois dans certaines régions. Un geste de solidarité très apprécié par le centre de transfusion Neuchâtel-Jura qui s’occupe aussi du Jura bernois. L’Arc jurassien est un axe important pour le don du sang dans tout le pays. La pandémie aura permis de mieux gérer l’arrivée des donneurs et les besoins selon les différents groupes sanguins, d'après la directrice du centre de l’Arc jurassien Amira Sarraj : 

« Avec le covid on a été obligé de contrôler le flux »

Ce n'est pas le cas partout. Le centre de transfusion interrégional du CRS, notamment à Bienne, a lancé une alerte sur plusieurs stock sanguin dans un état critique. Dans ces situations, les autres centres peuvent partager leur réserve pour éviter les pénuries. Ce principe d'entraide est très important pour la directrice Amira Sarraj :

« Je pense qu'en Suisse aujourd'hui un patient ne manquera pas de sang »

Amira Sarraj précise encore qu'il arrive parfois que trop de donneurs souhaitent donner leur sang en même temps après avoir entendu une alerte d'un niveau de sang bas dans une autre région. /vcu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus