Le plurilinguisme au cœur de la session parlementaire

Du 20 au 24 septembre se tiennent les journées du plurilinguisme de la Confédération. L'occasion ...
Le plurilinguisme au cœur de la session parlementaire

Du 20 au 24 septembre se tiennent les journées du plurilinguisme de la Confédération. L'occasion d'insister sur l'importance des différentes langues en Suisse et dans les régions bilingues

Le bilinguisme est un enjeu particulièrement important pour le canton de Berne et la région de Bienne notamment. Le bilinguisme est un enjeu particulièrement important pour le canton de Berne et la région de Bienne notamment.

Français, italien, allemand, romanche… les différentes langues nationales sont à l’honneur actuellement à l’Assemblée fédérales pour les journées du plurilinguisme.  Mercredi, les élus étaient invités à s’exprimer dans une autre langue que la leur lors de la journée parlementaire. Presque tous ont joué le jeu. Le conseiller aux Etats Hans Stöckli s’est réjouit de voir les efforts fournis par les députés.

L’élu de Berne a lui-même pris la parole en français, allemand et italien. Face à l’importance toujours grandissante de l’anglais, Hans Stöckli prend la défense du plurilinguisme suisse  :

« C'est notre propre culture qui dépend de notre langue »

Ancien maire de Bienne, Hans Stöckli est habitué aux défis du bilinguisme et à sa promotion. Il croit d'ailleurs à un bel avenir pour le multilinguisme suisse :

« Le bilinguisme n'est pas seulement à défendre, mais à développer »

Le conseiller aux Etats se réjouit d'ailleurs de voir que la ville de Bienne gagne en population francophone. C'est pour lui une étape de plus vers l'équilibre des langues. /vcu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus