À Court, on tient à la bibliothèque

Le Conseil municipal a lancé un sondage auprès de la population pour connaître l’intérêt de ...
À Court, on tient à la bibliothèque

Le Conseil municipal a lancé un sondage auprès de la population pour connaître l’intérêt de maintenir l’offre dans la commune après le départ de la bibliothécaire

Nathalie Schranz, conseillère municipale de Court, regrette toutefois le peu de réponses reçues par les autorités. Nathalie Schranz, conseillère municipale de Court, regrette toutefois le peu de réponses reçues par les autorités.

La population de Court tient à sa bibliothèque municipale. Elle l’a dit dans un récent sondage publié par les autorités. La réflexion était lancée car l’actuelle bibliothécaire s’en va à la fin de l’année. Le résultat est clair : 75% des sondés souhaitent maintenir l’offre dans leur commune. Le Conseil municipal prend note et prend surtout des décisions à la suite de ce pointage. Il a annoncé la fusion de la bibliothèque municipale avec la bibliothèque scolaire dès l’an prochain, la recherche d’un ou une nouvelle bibliothécaire, l’informatisation de la gestion des lieux et la recherche d’un nouveau local.

Pour parler de cet attachement des Courtisans et Courtisanes à leur bibliothèque, la conseillère municipale en charge de l'instruction publique et des affaires culturelles Nathalie Schranz est venue dans La Matinale. Elle a commencé par expliquer les raisons qui ont poussé les autorités à lancer ce sondage :

/amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus