Les visages de l'aide sociale

La photographe Ghislaine Heger expose durant le mois d'octobre une série de portraits pour ...
Les visages de l'aide sociale

La photographe Ghislaine Heger expose durant le mois d'octobre une série de portraits pour mettre en lumière les réalités de l'aide sociale. A voir sur l'Esplanade de Bienne

Une vingtaine de panneaux ont été installés sur l'Esplanade de Bienne par la photographe Ghislaine Heger, avec le concours des autorités de la ville. Une vingtaine de panneaux ont été installés sur l'Esplanade de Bienne par la photographe Ghislaine Heger, avec le concours des autorités de la ville.

« Et si c’était moi ?  » C’est la question que la photographe Ghislaine Heger invite tout un chacun à se poser tout au long du mois d’octobre à Bienne. La Lausannoise expose en plein air, sur l’Esplanade, des portraits de personnes à l’aide sociale, autant de regards et de témoignages non pas sur une seule réalité, mais sur des parcours de vie totalement qui peuvent être totalement différents. « Itinéraires entrecoupés – Les visages de l’aide sociale », c’est l’intitulé de cette exposition :

« Je me suis retrouvée moi-même à l’aide sociale »

Ghislaine Heger cherche à montrer que tout le monde peut être concerné un jour ou l’autre par une situation difficile, et que ce n’est pas forcément sans retour. Reste que le sujet est sensible, parfois tabou. Pas évident dans ce contexte d’entrer dans l’intimité des gens :

« Souvent, les Suisses concernés sont reclus dans une sorte de honte »

L’exposition de Ghislaine Heger «  Itinéraires entrecoupés – Les visages de l’aide sociale  » est à voir jusqu’à la fin du mois sur l’Esplanade de Bienne. L’événement s’inscrit parmi d’autres dans le cadre du Mois de la précarité, organisé par les autorités de la cité seelandaise. /oza


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus