Se préparer à la cuisine sans électricité

Pour la journée de la réduction des risques de catastrophe, le canton de Berne met l'accent ...
Se préparer à la cuisine sans électricité

Pour la journée de la réduction des risques de catastrophe, le canton de Berne met l'accent sur la prévention en cas de coupure de courant générale

Les denrées alimentaires au frigo doivent être consommées en priorité en cas de panne de courant (Photo : Pixabay) Les denrées alimentaires au frigo doivent être consommées en priorité en cas de panne de courant (Photo : Pixabay)

La journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe a lieu ce mercredi 13 octobre. Si le nom peut faire peur, il s’agit avant tout de prévention, notamment sur des thèmes terre à terre. Cette année le canton de Berne a décidé de publier un guide sur la cuisine sans électricité. En cas de coupure générale de courant prolongée, il y a des bons gestes à adopter pour limiter les pertes alimentaires.

Une des premières choses à faire, c’est d’utiliser les denrées alimentaires périssables. Les aliments du frigo et du congélateur doivent être consommés en priorité, au détriment des produits secs et en boîte. Il est nécessaire de vérifier l’odeur et l’aspect de chaque aliment avant de le cuisiner. En cas de doute, l’office de la sécurité civile recommande de ne prendre aucun risque et de jeter.

Pour cuire ces aliments, il faudra faire sans plaques ni four ou même micro-onde. Dans cette situation, on peut se débrouiller par exemple avec un réchaud à fondue. Avec la grille du four et des pots de confiture, il est possible de mettre en place un système de secours pour la cuisson. Pour les ménages qui en disposent, les grills à gaz ou à charbon sont aussi une solution.

En cas de coupure de courant généralisée, l’eau pourrait également manquer. En effet, le réseau hydraulique fonctionne en grande partie grâce à des pompes électrique. Il faut donc aussi prévoir des réserves d’eau.

L’office de la sécurité civile rappelle également que l’entraide est très importante dans ce genre de situations. De plus, il est recommandé aux ménages d’avoir en tout temps, sept jours de provisions en nourriture et trois jours de provisions en eau. /comm-vcu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus