Les vignerons ont la gueule de bois

La météo a eu raison des vendanges cette année. Des raisins en faible quantité mais de bonne ...
Les vignerons ont la gueule de bois

La météo a eu raison des vendanges cette année. Des raisins en faible quantité mais de bonne qualité. Bilan avec un producteur de la région

Nommés vignerons bernois de l’année, Sandra et Remo Giauque ont dû se passer
de la moitié de la récolte de leurs cépages principaux tels que le chasselas et un
quart de celle des variétés spéciales. (Photo: archives) Nommés vignerons bernois de l’année, Sandra et Remo Giauque ont dû se passer de la moitié de la récolte de leurs cépages principaux tels que le chasselas et un quart de celle des variétés spéciales. (Photo: archives)

Les vignerons ont la vie dure. Et encore plus cette année. Après une année marquée par la crise sanitaire, voilà que c’est au tour des intempéries de s’acharner sur les producteurs.

Les averses impressionnantes et la grêle qui se sont abattues sur le pays ont saccagé une partie des récoltes. Elles ont d’abord passablement compliqué la floraison en avril. En été, ce sont ensuite des champignons qui ont ravagé une partie des plantes.

Nommé vigneron bernois de l’année 2021, le couple Giauque de Gléresse a dû, pour sa part, faire le deuil de la moitié de ses raisins pour certaines variétés. « Un triste bilan », comme l’explique Remo Giauque, qui tente néanmoins de garder le sourire.

Remo Giauque : « On a toujours des années qui sont moins bonnes. Il faut vivre avec ça »

Les dernières semaines plutôt clémentes ont eu pour effet d’améliorer considérablement la qualité des fruits. Le producteur compte désormais sur la liquidation rapide de ses bouteilles durant les mois à venir. /ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus