On ressort la faux à St-Imier

Deux adeptes de la fauche à la faux ont proposé samedi un cours d’initiation à cette pratique ...
On ressort la faux à St-Imier

Deux adeptes de la fauche à la faux ont proposé samedi un cours d’initiation à cette pratique ancestrale aux bienfaits environnementaux

Une quinzaine de personnes s'est essayée à la fauche. Aucun orteil n’a été coupé. Une quinzaine de personnes s'est essayée à la fauche. Aucun orteil n’a été coupé.

Et si nous retournions aux sources et recommencions à faucher notre jardin au lieu de le tondre ? C’est l’idée de deux Francs-Montagnards, Robert Cattin et Yanick Galli, qui proposent une initiation à la fauche à la faux. Le froid n’a pas eu raison de la quinzaine de curieux présente samedi à St-Imier pour découvrir les rudiments de cette technique ancestrale.

Plus économique qu’une débrousailleuse, la faux est surtout plus douce pour l’environnement. Selon le responsable des projets liés à la biodiversité pour le Parc Chasseral, Romain Fürst, cette pratique permet une meilleure répartition des graines et favorise la prolifération des petits insectes. /ddc

Romain Fürst : « ça permet d’entretenir ses surfaces de manière harmonieuse »

Pour garantir une coupe efficace, il faut avant tout battre la lame de la faux :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus