Le tribunal siège à la Tissot Arena

Une première peu concluante pour la cour pénale du tribunal régional Jura bernois - Seeland ...
Le tribunal siège à la Tissot Arena

Une première peu concluante pour la cour pénale du tribunal régional Jura bernois - Seeland. Pour une affaire de stupéfiants regroupant sept prévenus, elle siège à la Tissot Arena

La Tissot Arena accueille la cour pénale du tribunal régional Jura bernois - Seeland. (Photo : archives) La Tissot Arena accueille la cour pénale du tribunal régional Jura bernois - Seeland. (Photo : archives)

Un temple du sport et du shopping comme salle d’audience. La cour pénale du tribunal régional Jura bernois – Seeland siège depuis mardi après-midi à la Tissot Arena. C’est le nombre élevé de participants, soit sept prévenus, leurs avocats, les juges, le ministère public et bon nombre de policiers qui a poussé la justice à s’exiler.

La salle Club 39, qui accueille les débats, est encadrée par la halle de curling d’un côté et la patinoire de l’autre. La musique de James Bond, choisie par les danseuses sur glace pour exercer leurs pirouettes, s’est subtilement invitée à l’audience, tout comme le froid.

Quant à l’affaire qui occupera la justice bernoise ces prochains jours, elle concerne une entreprise florissante, mais illégale. Les 7 prévenus sont notamment accusés d’avoir écoulé au moins 61 kilos de marijuana à Bienne principalement, mais également à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et ailleurs en Suisse. Des faits répertoriés entre fin 2018 et l’été 2020.

L’acte d’accusation parle d’une structure de trafic et de vente de cannabis bien organisée, stable et ambitieuse, dont le but était de réaliser le plus de bénéfice possible.

La plupart des accusés doivent également répondre d’agression. Un plaignant s’est par deux fois au moins fait rouer de coups par la bande en ville de Bienne.

On notera encore que six des prévenus sont accusés de séjour illégal en Suisse et trois d’entre eux d’infraction à la loi sur les armes. La plupart des faits sont contestés.

L’audience se poursuit ces prochains jours. Le jugement est attendu pour le 30 novembre. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus